Un été bleu outre-mer (16)

« Les oiseaux libres ne souffrent pas qu’on les regarde.

Demeurons obscurs, renonçons à nous près d’eux. »

Les Matinaux – René Char

.

Photo M. Christine Grimard

Au bord de l’estran

L’oiseau indifférent passe

Planant sous le vent

.

Publicités

28 réflexions sur “Un été bleu outre-mer (16)

  1. Toujours au top, Marie-Christine 👍
    Mais comment fais-tu ?
    Belle journée à toi 🌞

    Aimé par 1 personne

  2. Belle capture de l’instant.

    Aimé par 1 personne

  3. Les oiseaux sont constamment en train de nous observer, mais ils sont méfiants, et avec raison. L’oeil d’un oiseau est extraordinaire, il voit tout,
    En Angleterre, dans les parcs, où les âmes sensibles vont leur donner à manger, ils viennent même sur votre tête, les épaules, les bras, les mains.
    Ici, chez nous, chaque mairie distribue des graines empoisonnées pour s’en débarrasser.
    Mouettes et goélands sont considérées ici comme espèces nuisibles, car attaquant les poubelles, ce que je n’ai jamais vu. Comme les hirondelles, parce qu’elles aimaient nicher sous les rebords des toits, auraient fait tomber les toitures.
    L’animal comprend très bien l’intention de lui donner la mort. Avec son œil fabuleux,
    Notre pape polonais Jean Paul II avait dit que nous étions dans une culture de mort.

    Aimé par 2 personnes

    • Le monde des humains prédateurs que vous décrivez si bien, est horrible. On ne supporte pas les autres espèces à commencer par les insectes et on empoisonne notre vie avec des pesticides et insecticides qui nous font mourir avant l’heure. Lorsque nous aurons compris que l’on partage la terre des animaux, et que l’on essayera de revenir en arrière, ils auront tous disparu, juste la vieille de notre mort !

      Aimé par 1 personne

  4. Monique Andrisson

    Merci pour cette belle photo toujours contente de vous lire je suis dans un beau parc mais impossible vous envoyer photo bonne journée Marie Christine

    J'aime

  5. Mon enfance année 1950, des nuées éblouissantes de papillons et d’oiseaux !

    Aimé par 2 personnes

  6. « Belettes blanches de la Saint-Symphorien, annoncent que l’hiver est en chemin. »

    Aimé par 2 personnes

  7. Magnifique cliché….Bonne journée à vous

    J'aime

  8. le 21 août 1911 : vol du tableau de la Joconde, à Paris.
    Le plus célèbre tableau du monde, la « Mona Lisa » de Léonard de Vinci disparaît de la Grande Galerie du Louvres où elle était accrochée depuis 1804. Après deux ans de recherches, le tableau est retrouvé à Florence. Son voleur, Vincenzo Perugia, un peintre en bâtiment, est arrêté alors qu’il tente de le revendre à un antiquaire en 1913.

    Aimé par 2 personnes

  9. Monique Andrisson

    Je relis vos petits billets chez nous dans le parc il y avait des ruches avec des abeilles bien sûr depuis trois ans on nous distribuait des petits pots de miel à la fête du printemps et elles sont toute morte cet hiver dommage

    Aimé par 1 personne

  10. Monique Andrisson

    Excusez moi pour les fautes d’orthographe je devrais me relire je m’en aperçois après ce n’est pas mon point fort

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.