Photo du jour : goutte

« Derrière la fenêtre, les yeux de la pervenche le suivaient, et les gouttes glissantes le long de la vitre semblaient ruisseler de ces yeux anxieux, d’un bleu qui ne dépendait ni de l’étain jaspé du ciel ni du plomb verdi de la mer. »

Le ble en herbe – Colette

Photo M. Christine Grimard

.

Un des plaisirs de l’été, est là pluie chaude qui ruisselle en cataracte lorsque l’orage éclate à la fin des jours caniculaires.

On retient son souffle en pensant « pourvu qu’il pleuve » que l’orage ne passe pas son chemin en nous ignorant…

Enfin les premières gouttes s’écrasent sur les carreaux. On hésite à sortir sous les éclairs, mais on envie secrètement les dahlias qui semblent se redresser sous l’averse.

Puis lorsque le déluge se calme un peu, on sort, le visage tourné vers le ciel, pour recevoir la douche salutaire, douce et chaude de la touffeur de la veille. Les yeux clos on se laisse caresser le visage par les gouttes soyeuses. La bouche ouverte vers le ciel on retrouve le sourire de l’enfant qui découvrait le monde. Derrière le goût d’ozone de la pluie d’orage, on distingue le parfum de l’herbe mouillée mêlé à celui de la lavande du jardin, sublimé par le fracas des gouttelettes tombées en rang serré.

On prête l’oreille, c’est tout un orchestre de percussions qui entame le second mouvement du concerto, et l’on se laisse emporter dans la danse.

Mais la pluie cesse, aussi promptement qu’elle est venue. Les oiseaux retrouvent leur branche, et leur chant. L’orage s’éloigne.

Un dahlia s’ébroue, secouant ses pétales dans un filet de vent. Le jardin retrouve ses couleurs vives. L’entracte est terminé. Le soleil s’installe au centre de la scène.

L’été sera chaud…

Publicités

32 réflexions sur “Photo du jour : goutte

  1. si j’en crois ce que je viens de lire pour la semaine qui vient, ici vais pleurer de désir de pluie

    Aimé par 3 personnes

  2. Magnifique poème en prose dédié à la pluie !
    Quand l’orage a éclaté (enfin!) sur Paris, je suis sortie m’installer à la terrasse d’un pub pour voir et ressentir cet événement tant attendu !
    Les rues s’étaient transformées soudain en rivières, les gens, réfugiés en masse dans les cafés alentour, criaient, riaient, chantaient de joie.

    Aimé par 3 personnes

  3. Ah, Colette ! Et puis cette attente de la pluie. « L’orage rajeunit les fleurs » (Victor Hugo)

    Aimé par 3 personnes

  4. Une goutte dans l’océan… La photo rafraîchit ! :`)

    Aimé par 2 personnes

  5. Pour nous, il n’y eut pas d’orage, juste une très légère bruine hier matin. Et aujourd’hui, c’est reparti !

    Aimé par 1 personne

  6. Ah ! La pluie de l’été ! Delicieuse ! Et la senteur du pétrichor !

    Aimé par 2 personnes

  7. Il est merveilleux ce texte ainsi que la photo. Bonne fraîcheur ce matin mais le thermomètre ne va pas pas tarder à grimper. Un bon dimanche à vous

    Aimé par 2 personnes

  8. @ Aldor et tous mes chers amis internautes :
    « Le mot pétrichor est lié à l’odeur particulière que prend l’atmosphère après la pluie. Il a été forgé en 1964 par Isabel Joy Bear et Roderick G. Thomas[1], à partir du grec πέτρα (« pierre ») et ιχώρ (« sang, fluide »), ιχώρ désignant le sang des dieux dans la mythologie grecque ». (Wikipedia)

    L’orage, comme la neige, nous emplissent du très précieux et rare azote – azote naturel, non artificiel, venu de la haute atmosphère. L’azote fécondateur a une particularité, celle de nous remplir de joie, nous les 4 règnes, minéral, végétal, animal, humain.
    (Voir agriculture bio dynamique, Steiner)

    Aimé par 2 personnes

  9. Merci pour petit billet vous avez un don pour écrire tout ce que j’ai ressenti vendredi quand l’orage est arrivé , c’est un plaisir de vous lire la photo est superbe Colette est un auteur que j’aimais beaucoup , je suis contente de pouvoir écrire de nouveau sur votre blog jusqu’au jour où il vont me demander de prouver que je suis bien monique.andrisson@gmail.com tout en anglais que je ne comprends pas malheureusement je vous souhaite un bon après-midi

    Aimé par 1 personne

    • Merci Monique et belle après midi à vous aussi, j’espère que l’intelligence artificielle qui régit cette plateforme de blogs ne vous bloquera pas de nouveau. Les mystères de Big Brother restent très loin de ma manière de fonctionner…

      J'aime

  10. Je préfère le texte de Chris à celui de Colette.

    Aimé par 1 personne

  11. Joli texte
    J’aimerai bien avoir quelques gouttes pour rafraîchir et redonner quelques couleurs contrastées à la verdure du jardin.
    Bonne fin de week-end

    Aimé par 1 personne

  12. À Madrid, l’été, on circule sur les trottoirs côté ombre et non soleil, les horaires de travail sont ou en matinée ou en soirée, aux heures les plus chaudes on ne sort pas, la vie s’arrête, et on garde tous les volets fermés.
    Aujourd’hui, petit à petit, installation d’une climatisation.
    La France doit commencer par revoir les heures de travail en été.

    Aimé par 2 personnes

    • Il va falloir s’adapter de différentes manières, la climatisation aggrave le problème en rejetant de l’air chaud à l’extérieur. Des physiciens parviendront peut-être à obtenir des résultats sans effets délétères à l’avenir, ou alors le corps humain devra muter pour s’adapter aux problèmes qu’il aura lui-même créés.

      J'aime

  13. Commençons par observer comment vivent les autochtones (et non les plus riches) dans les nombreux pays où les températures vont jusqu’à dépasser les 40 ou même 50.
    Prenons exemple sur leurs horaires. Leur style de vie, leur nourriture, leur non-alcoolisme.
    Arrêtons les constructions stupides inadaptées en béton et parpaing, réutilisons les matériaux naturellement climatiseurs, la terre, le bois, la pierre, etc…
    La sagesse, comme la science, commencent par l’observation.

    Aimé par 1 personne

Répondre à patrick L. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.