Un petit air d’hiver (7) : leurre ou l’heure

« L’heure de la fin des découvertes ne sonne jamais. » Colette

Un petit air trompeur

Où ce coquin d’hiver

Se déguise en printemps

Pour tromper les naïfs

Qui le croient moribond

Se réveillera demain

Pour brûler les bourgeons

Qui se sont entre-ouverts

Aux premiers jours plus longs

Quelle est cette lueur ?

Un semblant de printemps

Ou n’est-ce encore qu’un leurre ?

Un dernier déguisement

Avant que sonne l’heure

D’arrivée du printemps

15 réflexions sur “Un petit air d’hiver (7) : leurre ou l’heure

  1. Si leurre est arrivée, acceptons-en l’augure ! Le printemps ne saurait se laisser arrêter par quelques giboulées qui rient elles-mêmes de leurs contradictions tempérées.
    Les couleurs du texte et de la photo montrent cette lutte sourde et légère à la fois. Vivaldi se tient en embuscade et Colette regarde, depuis sa fenêtre donnant sur une jolie place parisienne, les jeux de la météo et du hasard. 🙂

    Aimé par 2 personnes

  2. c’est le printemps vrai, j’éternue 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Poésie légère pour un soleil qui rit en alternance avec de tièdes pluies.
    Dans les coulisses du théâtre de la vie, feuilles et fleurs se préparent à entrer en scène pour nous éblouir.

    Aimé par 1 personne

  4. très jolie poésie et belle photo…pas de lueur d’un lever de soleil ce matin….le temps est couvert et venteux…. Bonne journée à vous.

    Aimé par 1 personne

  5. Ce qui serait bien dommage, car le gel brûlant les bourgeons par le temps qui court reviendraient à dire que les fruits ne viendront jamais. Il s’agit de ralentir la course des saisons afin que l’hiver ne soit pas tenté de refluer son coup du boomerang.
    Belle journée Christine

    Aimé par 1 personne

    • Je crains que cela ne se soit produit dans la vallée du Rhône où les arbres étaient déjà eu fleurs au moment du dernier refroidissement. Entre le manque d’abeille, la canicule de 2017 et le gel tardif, les fruits risquent de se faire de plus en plus rares…
      Belle journée à vous et merci beaucoup Jo !

      Aimé par 2 personnes

  6. Monique Andrisson

    Très jolie poésie et très belle photo je reviens en arrière en effet on attendait avec impatience les bourgeons prêt à s’epanouir et avec ce drôle d’hiver , arrêt brusque on revient en arrière comme un tourne disque ancien et voilà la neige qui revient , mais maintenant l’espoir n’est plus loin encore quelques jours de patience j’espère

    J'aime

  7. Belle musique printanière ;o)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.