Un petit air d’hiver (4) : Mousse

« Lueur d’espoir; une petite mousse dans la fissure d’un mur. »

Aphorisme sous la lune et autre

Sylvain Tesson

Photo Christine Grimard

Photo m Christine Grimard

Un petit rayon de soleil se glisse entre deux nuages, histoire de jouer un peu à cache-cache avec l’hiver.

Entre les pierres, la jeune mousse retrousse ses pousses, histoire de ne rien rater du spectacle.

Un instant ils se caressent du regard, histoire de faire connaissance.

La mousse courte sur pousses, faute de pouvoir rougir, éclate d’un rire vert tendre que seul le printemps peut offrir, histoire de paraître à son avantage.

Le petit rayon l’admire en silence, heureux d’être sorti de sa torpeur hivernale, il pousse un peu ses ardeurs histoire de lui plaire.

Ils se regardent, suspendant un instant le cours de leur existence, histoire de prolonger le plaisir de l’autre en partageant le sien.

Juste une histoire d’espoir, à la sortie de l’hiver

Juste un peu de lumière

Juste une lueur pour faire briller les cœurs

23 réflexions sur “Un petit air d’hiver (4) : Mousse

  1. La nature résiste par petites bandes armées. Le soleil est comme un blindé qui peut apporter espoir ou destruction. La photo de saison note la transition…

    J'aime

  2. Adorable !!!
    Opération réussie, me voilà toute réjouie. Belle journée à vous Marie-Christine !

    Aimé par 1 personne

  3. magical…beautiful – no words!!

    Aimé par 1 personne

  4. L’hiver finissant nous offre quelques jours de douceur.

    Aimé par 1 personne

  5. si joli le rire vert tendre de la mousse

    Aimé par 1 personne

  6. Une jolie rencontre, presque printanière.

    Aimé par 1 personne

  7. Jolie photo….ce matin pas de rayon de soleil mais des températures qui s’adoucissent . Bonne journée à vous

    Aimé par 1 personne

  8. On peut lui faire ce qu’on veut à cette pauvre petite mousse…marcher dessus…ne lui fait pas de mal (enfin on croit…) ; par contre elle n’aime pas trop la chaleur…Elle aime beaucoup les jardins japonais et s’insinue où on lui laisse une petite place (elle est modeste)…Quand elle sèche sur les toits, elle calfeutre les nids qu’elle rend douillets…Elle est doux au toucher et quand on lui parle, elle réagit …Elle pourrait presque parler…

    Aimé par 1 personne

    • Je suis contente de voir que vous avez la même approche que moi sur les « petites choses insignifiantes » qui jalonnent notre vie, et que personne ne remarque souvent. Nous avons une communauté de pensée, certains diraient de folie 🙂
      Continuons de l’entretenir avec bonheur et je sais que vous êtes un excellent jardinier et que vos roses vous aiment, cher Patrick !

      Aimé par 1 personne

  9. j’aime cette histoire d’espoir qui entrouvre la porte des beaux jours

    Aimé par 2 personnes

  10. Monique Andrisson

    Je prends un plaisir fou à vous lire quel talent vous avez , moi je ressent les choses mais je ne sais pas les décrire, , j’aime cette histoire aussi , cela nous donne un avant goût du printemps

    Aimé par 1 personne

    • Vous êtes trop gentille chère Monique, je laisse les mots venir sur la page et je les regarde danser. Mais mon plaisir est que vous les aimiez ainsi que tous ceux qui ont la gentillesse de venir me le dire ici comme vous le faites. Ce genre d’échange est très précieux pour moi.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.