La ronde de Novembre : Lettres (2)

Pour ceux qui souhaiteraient relire mon texte écrit à l’occasion de la ronde du 15 novembre, je le publie de nouveau ce matin. Merci pour vos lectures fidèles et commentaires qui font le sel de ce blog !

 

***

Amour,

Voilà bien longtemps que je n’ai utilisé cette écriture manuscrite. Par facilité ou manque de temps peut-être. Par timidité aussi…

Maintenant, que les claviers ont pris la main sur notre écriture, c’est une mise à nue que d’offrir ainsi ses mots manuscrits. J’en suis toute intimidée et trace ces lettres en rougissant comme si j’avais encore quinze ans.

J’aimais recevoir des cartes postales. C’était une belle surprise qui arrivait dans la boite aux lettres avec ses odeurs exotiques et ses timbres colorés. Des petits cadeaux venus du monde entier. Mais voilà bien longtemps que les mails les ont remplacés, et la boite où je les collectionnais ne sera jamais pleine.

Mais je m’égare, pardonne mon bavardage…

Je voulais simplement te faire le cadeau de mes mots pour qu’ils caressent ton âme aussi tendrement que le feraient mes doigts. Que leur douceur s’insinue sous ta peau jusqu’au frisson. J’imagine ton regard sur mes phrases comme s’il se posait sur moi, et mon cœur s’envole vers le tien en un battement de cils. Tu pourras relire ces phrases lorsque je serai partie et imaginer toutes celles que je n’ai pu écrire, puisqu’elles sont impuissantes à décrire ce que nous sommes. Aucun mot n’est assez pastel, sucré, tendre, aimant, charmant, câlin, soyeux, suave, pour peindre ce qui nous relie. Je te laisse les inventer pour nous. Remercions la vie de nous avoir permis de naître dans le même siècle, et de nous rencontrer. La terre est si vaste et le temps est si long, il aurait été si facile de ne jamais se croiser.

J’ai toujours pensé que les rencontres importantes étaient programmées depuis toujours et qu’elles ne pouvaient que se produire. Je remercie le ciel de t’avoir inventé et de m’avoir conduite jusqu’à toi.

Au plus profond de mes souvenirs, je savais que tu étais là.

Amour, souviens toi de nous.

                                                                                     Chris

                                                                                     Lyon, le 11 septembre 2058

***

Photo M.Christine Grimard

*

 

***

 

32 réflexions sur “La ronde de Novembre : Lettres (2)

  1. douceur de l’encre rondeur des lettres 😉
    belle journée à vous chère marie christine

    Aimé par 1 personne

  2. Combien agréable que de relire ces pages où l’écriture manuscrite s’épanche avec sa personnalité, son caractères (pas seulement « des » caractères), sa couleur et ses pleins et déliés virevoltants.

    On pourrait même décider de ne plus écrire qu’à la main sur Internet (on en économiserait une), tellement cela fait plaisir (à (re)voir et à (re)parcourir ! 🙂

    Aimé par 2 personnes

    • Merci de votre visite et pour ce commentaire sympathique. Certaines tablettes savent traduire l’écriture manuscrite et la transformer en script ou autre « polices », mais il me semble que rien ne peut remplacer le don de son écriture dans la découverte d’une personne.

      J'aime

  3. « À la Sainte-Delphine mets ton manteau à pèlerine. »
    Cette belle lettre venue de l’au-delà témoigne que nos chers disparus nous font signe particulièrement en novembre.

    Aimé par 1 personne

  4. Quel beau texte! Écrire manuellement, c’est donner un peu de soi… et pardon de répondre en tapant sur un clavier…
    L’émotion est quand même présente.
    Bon dimanche à toi!

    Aimé par 1 personne

  5. De toute beauté….bon dimanche à vous 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Je n’avais pas remarqué la date, 2058…une sorte de testament…
    J’avais une amie spirite, qui adorait faire tourner les tables et interroger les esprits. J’ai retrouvé cette semaine en fouillant dans mes archives, une lettre manuscrite où elle avait consigné les communications de mon cher disparu, lettre qui ressemblait à la vôtre par le style.
    Non, il n’y aurait pas de hasard. En Inde, on dit que d’une réincarnation à l’autre, on retrouve ses proches et ses amis. Ce qui expliquerait le pourquoi d’un mouvement affectif intense vers une autre personne.

    Aimé par 1 personne

    • Oui une missive envoyée le jour où l’auteure sera centenaire, un message de l’au-delà envoyé à l’avance comme si le temps était une partition où l’on peut sauter à cloche-pied d’une ligne à l’autre.
      J’avais lu quelque chose de ce genre disant que d’une vie à l’autre, on retrouvait toujours les mêmes personnes, et qu’on les reconnaissait spirituellement sans le savoir… (les entités amies et aussi les entités négatives). C’est une idée qui me plait beaucoup, et j’essaye souvent de « reconnaître » les gens que je rencontre !

      Aimé par 1 personne

  7. Je reste sans voix devant autant d’émotions transmises par la lecture de ces lignes si lointaines et déjà là .Je suis toujours en admiration devant l’écriture manuscrite,j’appartiens à cette génération ou nous recevions des coups de règles si nous n’écrivions pas avec des pleins et des déliés bien faits .Merci à vous .

    Aimé par 2 personnes

    • Merci beaucoup Albert !Mon écriture se déforme peu à peu, à force d’écrire de plus en plus vite, ou de moins en moins puisque j’écris beaucoup plus par l’intermédiaire du clavier désormais. Cependant, pour ce genre de lettre qui laisse parler le cœur, il m’a semblé nécessaire de donner à la main, toute liberté pour le faire…

      Aimé par 1 personne

  8. Oh mon Dieu que c’est beau !

    Aimé par 1 personne

  9. Une lettre pleine d’avenir pourtant très dans le présent; les déclarations écrites deviennent, forcément, rares avec les courriels; cependant…la trace écrite, manuscrite, en se raréfiant, devient presque une « valeur sûre » ( j’utiliserais le terme professionnel en disant « valeur refuge » (! mdr…)…Et le numérique, éphémère qui joue parfois des tours en effaçant « tout » d’un coup…en surprendra plus d’un…Que feront les générations futures de ce grand « trou » dans le temps quand tout -( par accident peut-être; il suffit d’une éruption solaire un rien plus forte pour « gommer » Google!…)- de « notre époque » sera effacé? Comment expliquera-t-on la chose? Et…le tri « technologique » laissera -t – il les traces correctes? ( je songe par exemple à tous ces feuilletons TV avec ces crimes à « élucider »…si nombreux qu’ils pourraient étouffer tout le reste…ça ou autre chose…Comment allons-nous « révéler » vraiment notre époque? On ignore ce qui restera, forcément…mais j’ai de fortes craintes que ce ne soit pas l’essentiel ni…la « vérité » de notre époque…..).Alors…que penser du passé? Avons-nous vraiment les « bonnes » traces?;;;On a ce qui reste…c’est tout!…

    Aimé par 2 personnes

  10. Merci beaucoup c,est magnifique je le lis ce soir ,je le déguste comme un grand cru , quelle magie vous avez pour nous faire ressentir tant d,émotions ,magie de l,écriture , j,ai toujours été émerveillé par les personnes qui comme vous savent si bien d,écrire les émotions encore merci continué à nous enchanter

    Aimé par 1 personne

  11. Très beau moment d’inspiration saisi du bout de la plume. Merci pour ce joli partage 💙

    Aimé par 1 personne

  12. Magnifique texte qui me parle tout particulièrement à ce moment de ma vie…. Merci !

    Aimé par 1 personne

  13. eh bien dites donc… c’est extraordinairement beau ce que vous écrivez. « Amour, souviens-toi de nous »… c’est en même temps l’adresse à une personne particulière (très chanceuse) et une adresse à l’amour en général, comme si l’on redoutait qu’en 2058, il existe sous de toutes autres formes, ayat oublié la caresse des corps (qui sait, cela pourrait bien arriver)..

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.