Variations et vibrations : Un rien de Temps 

« Il est plus difficile d’accorder les philosophes que les pendules. » Sénèque

Citation tirée du livre « Perles de vie » 

de René de Obaldia 

p 57 

                                           -//-

Photo M.Christine Grimard


.

Le Temps d’une vie humaine est si court.

Quel est notre place dans l’univers ?

Pourquoi avons-nous prospéré sur cette terre, perdue comme un vaisseau fantôme dans l’univers ?

Est-ce la réalité qui nous est donnée, sous forme d’une infime parcelle d’éternité ?

Est-ce une illusion, sommes-nous les personnages du rêve éveillé d’un Dieu à l’imagination débridée ?

La liberté de vivre nous est-elle donnée ou l’avons-nous attrapée au vol comme le pompon d’un manège qui tourne et jamais ne s’arrête ?

Pourquoi nous accorder juste le temps infime de goûter à une vie aussitôt achevée ?

Dans chacune de nos cellules, trouve-t-on la structure miniature de l’univers tout entier ?

Sommes-nous des entités indispensables à la marche du monde où sommes-nous des accidents de parcours ?

Que restera-t-il de nous lorsque nous rendrons à la terre, la poussière de l’étoile qui nous a enfantés ?

Messieurs les philosophes, vous qui avez une question pour chacune de vos réponses, auriez-vous l’amabilité d’apporter des réponses à chacune de mes questions ?

                                      ://:

43 réflexions sur “Variations et vibrations : Un rien de Temps 

  1. Des questions très pertinentes auxquelles nous devrions méditer très souvent.

    Aimé par 2 personnes

  2. mais comme suis pas philosophe suis sans réponse… me contente de les vivre ou éviter ces questions

    Aimé par 1 personne

  3. Belle démonstration d’un optimisme à toute épreuve que de croire obtenir réponse à ces questions… et qui plus est, de la part des philosophes (ou de quiconque d’ailleurs).
    Marie-Christine vous flirtez avec les béatitudes de la sainteté !!! 😉

    Aimé par 1 personne

    • Grand merci à vous pour votre humour et le sourire de ce commentaire 🙂
      J’essaie d’être optimiste en général dans ma vie, même les jours de pluie. Les philosophes tentent de nous expliquer la marche du monde depuis l’antiquité, j’espérais qu’il en reste un qui me donnerait la clé de l’énigme. Mais il faudra attendre que les réponses jaillissent elles-mêmes du vide sidéral ou de l’au-delà peut-être….

      Aimé par 1 personne

      • Je confirme : la foi et ses corollaires l’espoir et la patience !
        Admirable pour celui qui, comme moi et depuis fort longtemps, s’enfonce désespérément chaque jour un peu plus dans un pessimisme cynique à la Cioran !

        Aimé par 1 personne

      • J’ai peut-être été un peu trop influencée par mon éducation judéo-chrétienne, dont les images subluminales resurgissent malgré moi…
        Cependant, Tout ceci ne peut être le fruit du hasard et pourquoi avoir fait de nous des roseaux pensants si nous sommes voués à nous vaporiser dans le néant ?

        Aimé par 1 personne

  4. Certains pensent que Dieu est un horloger : il faut faire une plus étroite confiance aux architectes et aux mécanismes réels qui font tourner les aiguilles. Le réel est un engrenage dont nous ne sommes que des grains de sable qui n’empêchent pas l’océan vital de déferler.
    La beauté permet de vivre… les réponses viendront alors peut-être plus tard ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Voici une première réponse, nous sommes des grains de sable faisant crisser le Grand engrenage, et nous devons nous accrocher au réel plutôt qu’aux suppositions, dites-vous ?
      La beauté aide à vivre, je suis d’accord.
      Et j’espère bien que les réponses viendront en Temps et en heure 😉

      Aimé par 1 personne

  5. Les cycles des morts et des naissances s’enchaînent à l’infini, même les planètes naissent et meurent…c’est la ronde du samsara…c’est le karma de tout le vivant…comme la Mémoire existe en toute matière, chaque naissance ou renaissance permet un perfectionnement.

    Aimé par 1 personne

  6. 18 septembre : « Froid à la Saint-Joseph, annonce pour bientôt la neige. »
    Attention au 23 septembre, toutes les planètes seront exceptionnellement en alignement.

    Aimé par 1 personne

  7. Le questionnement est sans nul doute le propre de l’être humain, mais est-ce bien utile ? Pour moi, l’important c’est de regarder autour de moi, caresser mon chat près de moi, voir la pluie comme un bienfait, la grisaille comme source de nostalgie éternelle, la création comme pouvoir et le rire comme force…

    Aimé par 1 personne

  8. J’aime beaucoup la citation de Sénèque….la vie est si courte vivons là le mieux possible sans trop ce poser trop de questions sur ce que nous sommes…..Bon dimanche à vous 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Merci pour cette page pleine de philosophie oui nous sommes peut-etre des grains de sables qui peut le dire en tout cas merci de nous faire réfléchir à tout cela très belle photo

    Aimé par 1 personne

  10. Scientifique, écrivaine, poétesse, philosophe, humaniste etc et abonnée à Twitter 😉
    quel est cette ovni que nous apprécions tous ??
    plus sérieusement, ce sont les grandes questions avec si peu de réponses..
    Pour ma part je suis sûr d’une seule chose, c’est que je doute.

    Aimé par 2 personnes

    • Grand merci Bernard pour ta bienveillance envers moi ! Et sur twitter il y a des gens très bien n’est ce pas ? 😉
      Je ne m’attendais pas à ce que l’on me donne des réponses, mais on ne sait jamais…
      Cependant il est amusant de voir à quel point chacun campe sur ses positions, pensant que sa propre intuition est la meilleure.
      Personnellement j’aime que l’on sache reconnaître ses doutes…

      J'aime

  11. @ Foy : les grandes questions ont de grandes réponses, mais elles ne sont pas toutes les mêmes –
    D’où les différentes religions, philosophies, politiques, sciences, depuis que le monde existe.
    Le problème, est d’admettre des points de vue différents.
    Le propre de la condition humaine est la limite.

    J'aime

    • le questionnement et les réponses apportés par les hommes viennent je crois de leur ignorance, de leurs craintes et aussi de leur peu d’humilité devant le gigantesque ? qu’est notre vie avant et après la mort ???
      c’est ma façon de penser et je ne cherche jamais à faire du prosélytisme.
      la liberté pour chacun dans le respect de l’autre.

      Aimé par 1 personne

      • @bernard : les hommes croient détenir la vérité universelle, elle est à la mesure de leur ignorance. Ce que je sais c’est que mon ignorance est plus grande que ma connaissance. À partir de là tous les chemins sont ouverts à nos errances. Que savons nous de l’immensité qui nous entoure ? Presque rien
        Que savons-nous de notre destin et de notre vie après ce petit tour sur terre ? Rien non plus !
        Mais je te promets que si on de retrouve de l’autre côté de l’arc-en-ciel, on rira ensemble de nos interrogations 🙂

        J'aime

    • @Alex Si chacun connaissait ses propres limites et s’y tenait, la vie serait plus simple.

      J'aime

  12. Vies et morts se succèdent dans une ronde sans fin. Chaque religion envisage chaque situation à sa manière.
    Un chercheur de vérité, de beauré, d’absolu – le kalos-agatos des Grecs, le beau c’est le vrai – donc un chercheur de vérité, comme le poète, ou l’artiste, suivra, lui, son propre chemin.

    J'aime

  13. Kalos-kagathos, l’idéal grec –
    Le beau est le bien, le beau est la vérité.

    J'aime

  14. @ mchristinegrimard : je reconnais bien la votre pessimisme philosophique, le verre à moitié vide !
    Je regarde un coucher du soleil, il est beau, il est vrai.

    J'aime

  15. @ foy : c’est en cherchant inlassablement que j’ai trouvé …des morceaux du puzzle.
    L’intuition des artistes éclaire autant que l’intelligence des savants, ou les raisonnements des savants.
    La vérité est toute nue, mais au fond d’un puits !
    On revient toujours à l’art…

    J'aime

    • alex
      vous avez de la chance d’avoir trouvé des morceaux du puzzle, je crains qu’ils ne soient que pour vous.
      je souhaiterais que nos « trouvailles » aillent vers un certain oecuménisme mais là je doute.
      les hommes ne sont pas fondamentalement bons.
      le mythe du bon sauvage s’est heurté à mon expérience.
      je ne désespère pas pour autant..
      il est de belles personnes, j’en ai rencontrées.
      l’homme ne peut être associé à l’Humanité qui est souvent fantasmée, un vocable.
      Dieu n’a pas fini son travail..il doit continuer.
      En attendant j’essaie de ne pas trop emmerder mon voisin
      comme disait Georges Brassens

      Aimé par 1 personne

  16. Etant la superposition d’un ordinateur et d’un moine taoiste, je confirme le mème motif se retrouve partout 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre à Dominique Hasselmann Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.