Un été en bandoulière (35)

« Préparer l’avenir ce n’est que fonder le présent.

Il n’est jamais que du présent à mettre en ordre.

À quoi bon discuter cet héritage.

L’avenir tu n’as point à le prévoir mais à le permettre. »

Citadelle

Antoine de Saint-Exupéry

*

Photo m Christine Grimard

.

Bientôt l’été s’achèvera.

Je rangerai ces trente-cinq cartes non postales à côté du gros coquillage où l’on entend la mer.

Il ne leur manquera que le parfum iodé des algues.

Les goélands retrouveront le calme de l’estran déserté.

J’espère que ces quelques pages vous auront plu et vous auront fait rêver un peu d’océan.

Je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps à photographier tout ce qui passe au-dessus de ma tête sur cette plage.

Il faut savoir refermer la porte en sortant.

Les vacances et l’été s’achèveront dans une gerbe d’écume.

L’avenir s’écrira dans le sable qu’une seule vague effacera.

Je remercie tous ceux qui suivent ce blog amicalement et qui ont apprécié mes tentatives maladroites pour occulter les ombres du chemin, entre canicule et aquilon.

Ainsi s’achève cette série de cartes non postales d’un été porté en bandoulière entre ciel et mer.

Que le vent marin vous porte vers le meilleur.

***

Publicités

25 réflexions sur “Un été en bandoulière (35)

  1. vous souhaite belle gerbe d’écume

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ces cartes postales qui nous emportés au gré des vagues et des brises marines.

    Aimé par 1 personne

  3. Merci à toi, Marie-Christine, de ces éclats de mer.

    Aimé par 1 personne

  4. Regrets que vos vacances soient terminées et de ne plus recevoir ces envois imagés… Mais la Poste fonctionne aussi ailleurs ! 😉

    J'aime


  5. « Et la mer efface sur le sable,
    « Les pas des amants désunis. »

    Aimé par 2 people

  6. Merci, chère Chris, pour ces bien jolies cartes postales agrémentées de poèmes…

    Aimé par 1 personne

  7. 23 août : bonne fête aux Rose ! SaInte Rose de LIma au Pérou, à l’âge de 4 ans, 1590, dixième enfant d’une famille pauvre, savait lire sans avoir jamais appris. Elle décide alors de se consacrer à la vie spirituelle.

    Aimé par 1 personne

  8. Photo de la vague venant mourir lentement sur le sable, qui exprime bien la nostalgie du départ !

    Aimé par 1 personne

  9. merci pour cette série de très belles cartes postales, que j’ai beaucoup aprécié….et belle rentrée, christine…

    Aimé par 1 personne

  10. Tout plein de mercis pour ces beaux réveils du matin pour moi….
    Le paysage visuel sur l’écran va malheureusement changé.

    Aimé par 1 personne

  11. merci de nous avoir posté ces cartes non postales ;o)

    Aimé par 1 personne

  12. Mille fois merci pour ces petits billets pleins de poésie et ces belles photos , j,attendais le soir pour les lires avant de m,endormir , cela vas me manquer , mais j,espère en avoir d,autres , sur les fleurs de vôtre jardin ou autre sujet bonne rentrée

    Aimé par 1 personne

  13. andrisson monique

    J espère vous lire encore pleins de fois en attendant je relis les anciens

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s