Un été en bandoulière (29)

 » J’ai rendez vous chaque matin avec la beauté du monde. »

Christian Bobin

*

Photo m ch grimard

.

Avancer tout droit vers l’ouest

Traverser la pinède

Suivre le sentier tapissé d’aiguilles de pin

Lever les yeux vers le ciel

Admirer la valse de leurs cimes dans le vent marin

Grimper la dernière dune couverte de genêts

Déboucher d’un seul coup sur la lumière

Être éblouie par cette beauté offerte

En perdre ses mots

S’asseoir sur un rocher

Se dire que l’on pourrait rester là

Jusqu’à la fin des Temps

Dans le silence de la mer

Publicités

18 réflexions sur “Un été en bandoulière (29)

  1. tentation si souvent ressentie dans ces circonstances

    Aimé par 1 personne

  2. Très belle photo avec ses lignes parallèles et les lignes écrites en dessous… 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Tant de lieux
    (beaucoup présents dans ces pages)
    où l’on pourrait demeurer une éternité
    (une seconde étant divisible à l’infini … un effort de pensée … un ralentissement du coeur …
    on y approche (?))

    Aimé par 1 personne

    • Les adeptes du yoga ou de la méditation savent obtenir cet état d’apesanteur de l’esprit, je les envie. Il me reste mon appareil et quelques mots attrapés au vol dans le vent de l’océan…
      Merci beaucoup pour tes mots déposés ici en prolongement de cette promenade quotidienne 😉

      J'aime

  4. Une plage de galets, exceptionnelle parmi les plages de sable de Vendée…difficile de méditer sur les plages de Normandie, le vent souffle presque en permanence…
    17 août, journée internationale du chat noir.

    Aimé par 1 personne

  5. On cherche toujours midi à quatorze heure.
    La pratique des arts est une forme de yoga et de méditation.

    Aimé par 1 personne

  6. Alors le café n’en est que meilleur ! Merci beaucoup !

    Aimé par 1 personne

  7. Superbe photo. Bonne journée ☀️

    Aimé par 1 personne

  8. Merci pour cette belle photo et surtout pour cette poésie que je ressent quand je vous lis , des choses , des mots que j,aurai aimé trouvé qui exprime ce que j,aurai aimé dire , quand je suis au bord de la mer un peu plus bas que la Charente ces immenses plages de sable fin , l, odeur des pins , une petite idée du bonheur

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s