Un été en bandoulière (22)

« Autour de nous, partout à perte de vue, l’espace infini, l’horizon bleu de la mer, l’horizon vert de la terre, les nuages, l’air, la liberté, les oiseaux envolés à toutes ailes, les vaisseaux à toutes voiles ; et puis, tout à coup, là, dans une crête de vieux mur, au-dessus de nos têtes, à travers une fenêtre grillée, la pâle figure d’un prisonnier. Jamais je n’ai senti plus vivement qu’ici les cruelles antithèses que l’homme fait avec la nature. »

Lettre à Louise Bertin, le 27 juin 1836

Victor Hugo

*

Photo m ch grimard

Se sentir si petite face à l’infini de l’océan

Essayer de fixer cette image de la mer dans sa mémoire pour survivre un hiver tout entier dans les terres

Admirer la palette infinie de couleurs que nous offre le monde en se contentant d’une toute petite partie de son immensité

Rester là jusqu’à la nuit pour être bien sûre de rêver encore d’océan en rentrant

Réaliser que pouvoir prendre cette photo est un cadeau du ciel et avoir envie de l’offrir au reste du monde

Tenter de le faire ici en ajoutant en bonus, le chant de l’océan :

Publicités

32 réflexions sur “Un été en bandoulière (22)

  1. merci pour le bonus
    et oui « jusqu’à la nuit pour être bien sûre de rêver encore d’océan en rentrant « 

    Aimé par 1 personne

  2. Magnifique… Merci pour ce cadeau!

    Aimé par 1 personne

  3. Je vais aussi, le soir, jusqu’à la nuit tombante, revoir et ressentir de tout mon petit être l’immense océan, et d’autres pèlerins viennent aussi communier avec les éléments primordiaux, perdus dans un moment exceptionnel, comme si c’était la dernière fois.

    Aimé par 1 personne

  4. L’océan se prête au panoramique comme la marée à son retour…

    Aimé par 1 personne

  5. Il y a 5000 habitants à Cabourg à l’année, mais de 80 000 à 100 000 en été. Les plages sont bondées dans la journée. Pourtant, le soir, pour le coucher du soleil, jusqu’à la nuit tombante, les plus beaux moments, ne viennent que quelques rares personnes, pas plus souvent d’une dizaine.

    Aimé par 1 personne

    • Ici également les plages sont désertes aux petites heures du matin pourtant si belles, mais le coucher du soleil fait plus d’adeptes. L’océan d’hiver est magnifique aussi dans ses colères, mais peu de gens ont la chance de les admirer.

      J'aime

  6. La folie des hommes – plus jamais ça : 6 août 1945, bombe atomique sur Hiroshima, 9 août 1945, bombe au plutonium sur Nagasaki.

    Aimé par 1 personne

  7. Magnifique photo et jolie vidéo…Bonne journée à vous

    Aimé par 1 personne

  8. onze secondes de vagues et de vent !
    vive l’estran (territoire étrange/étranger)

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup ! Onze secondes que j’aimerai me repasser en boucle durant mon hiver lyonnais. J’aime ce mot, estran, qui sonne étrangement aux oreilles de l’étrangère que je suis à ce pays étrange de sel et de vent…

      Aimé par 1 personne

      • c’est magique, l’estran, territoire de la marée, couverte et découverte, petite lisière tour à tour terre et mer appartenant à deux mondes et comme telle, monde unique au monde.
        (et puis il y a les bigorneaux 🙂 )

        Aimé par 1 personne

      • Et les crevettes, transparentes et frétillantes entre les algues…
        Cette année fleurissent des algues de couleur lie de vin sphériques et légères comme des éponges qui donnent à l’estran des couleurs d’automne avant l’heure.
        En fait en marchant le long de l’estran on découvre un nouveau monde chaque jour !
        Merci Aussi pour votre poésie exprimée ici 🙂

        Aimé par 1 personne

  9. la vidéo (sans devoir passer par YouTube) ajoute au ressac… 🙂

    Aimé par 1 personne

  10. @ mchristinegrimard : merci pour votre réponse spirituelle.
    Il est vrai qu’on est en pleine salade (si j’ose dire) d’intoxication alimentaire et que le ministère de l’Agriculture, prétendant le 5 août que la France avait été épargnée (comme en son temps par le nuage de Tchernobyl), aurait mieux fait de se taire.
    Il est temps qu’ils prennent tous des vacances, à l’Assemblée nationale, au Sénat (Mercier en tête), à Matignon et à l’Elysée… et se mettent au régime végan ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • Malheureusement ce sont bien sur les végétaux que l’on épand le plus de pesticides et autres insecticides aux noms chimiques tous plus menaçants les uns que les autres. Nicolas Hulot a du boulot pour monter les blancs en neige s’il veut garder leur mousse blanche et pure ! Mais on ne fait pas d’omelette (même norvégienne) sans casser des œufs (surtout néerlandais !).
      Merci à vous !

      J'aime

  11. Merci Chris pour cette belle Video et tes partages toujours empreints de la même sincérité. Pensé à toi hier ici près de la Méditerranée. Sans connexion suffisante pour bloguer… J’attends le retour en France dans qq jours. Bises

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s