Un été en bandoulière (19)

“Les souvenirs sont du vent, ils inventent les nuages.”Jules Supervielle

Photo m ch grimard


.

– Quel souvenir nous restera-t-il de cet été 

Dans un an 

Dans cinq ans 

Dans dix ans 

Dans trente ans ?

–  Dans trente ans dis-tu mon enfant ?

Le souvenir de la tarte aux mirabelles du jardin que nous allons confectionner tout de suite ensemble !

Allez viens, rentrons 

Nous réfléchirons à cela quand la neige sera là 

En attendant, profitons du miel de l’été !

Publicités

16 réflexions sur “Un été en bandoulière (19)

  1. La mirabelle sera peut-être devenu un mirage beau…
    En attendant, le vert et le bleu s’épousent sans souci.

    J'aime

  2. oui et moi je hume les mirabelles chaudes sorties du four (plus le droit, mais déjà l’odeur c’est bon) et vais prendre une cuillère de miel

    Aimé par 1 personne

  3. Le temps glisse entre les doigts – impossible de retenir les bons moments – la fleur qui faisait l’orgueil du jardin, aujourd’hui épanouie, demain fanée – c’est l’impermanece de toutes choses…

    J'aime

  4. oh oui douceur du présent

    Aimé par 1 personne

  5. L’impermanence et la mort doivent être l’aiguillon qui incite le pratiquant à profiter de cette vie présente pour faire des choses constructives et salutaires.
    (Bouddhisme thibétain, Wikipedia.)

    J'aime

  6. Monique Andrisson

    Très belle photo et beau message qui donne à réfléchir

    J'aime

  7. Très jolis mots… belle citations et photos. Bonne soirée. Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s