Un été en bandoulière (7)

“Le bonheur est une petite chose que l’on grignote, assis par terre, au soleil.”
Jean Giraudoux
*

photo M Ch Grimard

*

Un, deux, trois, Soleil…

Nous irons au bois

Pour cueillir des fraises

Ou alors des noix…

*

Mais il fait trop chaud

Alors restons là

Le nez dans les herbes

Le coeur en émois

*

Pour la Sainte Christine

Un bouquet des champs

Juste pour la rime

Un sourire d’enfant

 

14 réflexions sur “Un été en bandoulière (7)

  1. Bonne fête, Chris! A la Sainte Christine, toute joie prend racine!;;; Bises!

    Aimé par 1 personne

  2. Belle citation et texte…superbe photo…Bonne fête à vous 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Sainte Christine de Tyr est une sainte martyre ayant vécu, selon les sources, au IIIe siècle ou au Ve siècle. Son jour de fête est fixé au 24 juillet en Orient et en Occident.

    Son père, Urban, était un riche magistrat romain qui vénérait les idoles païennes. Il possédait un grand nombre de ces statues en or, que sa fille, convertie au christianisme, brisa et donna aux pauvres. Son père, furieux, la fit fouetter et emprisonner. Face à son refus de renoncer au Christ, le père écartela Christine avec des crochets en fer et finit par la jeter au feu. Voyant qu’elle avait survécu à ce traitement, il fut si frappé qu’il en mourut dans de grandes souffrances.

    Cela ne mit pourtant pas un terme au chemin de croix de Christine, étant donné qu’un second magistrat fut nommé. Ce dernier l’exhorta à davantage de sagesse en lui rappelant ses origines aristocratiques, ce à quoi elle aurait répondu : « Le Christ, que tu méprises, me délivrera de tes mains ». La réplique exaspéra le magistrat, qui l’enferma dans un four pendant cinq jours, en vain. Le juge suivant l’enferma en compagnie de serpents venimeux : ces derniers l’ignorèrent mais tuèrent le gardien. Christine ramena le gardien à la vie et le convertit au christianisme, mais sa seule récompense fut d’avoir la langue coupée.

    Elle succomba finalement à la mort après avoir été percée de flèches. Ses reliques sont désormais conservées à Palerme en Sicile, dont Christine est également l’une des quatre saintes patronnes.

    J'aime

    • Merci pour toutes ces précisions chère Alex !
      Quel destin terrifiant, mais j’en retiens que les « Christine » sont résistantes et pugnaces, et qu’elles ne craignent pas de souffrir pour leurs convictions…
      J’espère être à la hauteur du courage de notre sainte Patronne !

      J'aime

  4. …que les lecteurs me pardonnent la longueur de texte, je n’ai pu résister au plaisir de leur communiquer la vie extraordinaire de Sainte Christine, sur Wikipedia.
    On ne plaisantait pas à cette époque !!!

    J'aime

  5. Bonne fête profitez bien de cette journée merci pour toute ces belles pensées

    Aimé par 1 personne

  6. …CQFD : les Christines sont des dures à cuire !!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.