Haïku 156 : Feux de paille

photo M.Ch. Grimard

*

Assez d’étincelles

Au jardin des illusions

Cette coupe est pleine

Publicités

21 réflexions sur “Haïku 156 : Feux de paille

  1. elle aurait même tendance à déborder (dommage pour elle, les pétales vont s’user)

    Aimé par 1 personne

  2. La tulipe, en avant ! (s’il s’agit d’elle…) 😉

    J'aime

  3. Orange, la couleur phare des artistes de l’Art Nouveau.
    Emile Gallé l’exalte et le joue dans la transparence du verre avec vases et lampes. Comme le soleil à travers les pétales de ces tulipes flamboyantes.
    Renouveau de la lithographie, l’orange est au centre de l’affiche, tel pour le plus célèbre, Henri de Toulouse-Lautrec,

    Aimé par 1 personne

  4. …en peinture, tant et tant de célébrités, en Europe et en Russie, les symbolistes, les nabis, Gauguin, Klimt à Vienne…

    Aimé par 1 personne

  5. La couleur orange me questionne, de longue date, elle est difficile, et je suis en admiration devant une œuvre où l’artiste a su l’exprimer.

    Aimé par 1 personne

  6. juste… le haïku et merveilleuse image!

    Aimé par 1 personne

  7. feu de paille
    peu de faille
    viens, qui raille !
    rien qui vaille…

    en écho à cette tulipe éclatante, voilà un haïku à quatre pattes !
    🙂

    Aimé par 2 people

  8. …elle baille – une médaille – qui aille – pour ce feu de paille – sans faille –

    Aimé par 1 personne

  9. Oh… la coupe des illusions est comme le tonneau des Danaïdes… elle ne déborde jamais vraiment…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s