Clichés 89: Balades vendéennes (4)

Terre en partie gagnée sur la mer, la Vendée en a gardé de multiples canaux et tout un réseau hydraulique d’étiers et de zones humides saumâtres.

Moins célèbre que le Marais poitevin, ou que son célèbre cousin rétais, le marais vendéen est parsemé de chemins piétonniers ou cyclistes que j’aime parcourir à la découverte de  rencontres de hasard.

Suivez-moi dans le marais, où…

*

AOUT 2016 3000

Photo M.Christine Grimard

*

… où les chevaux sont libres et paisibles

*

*

AOUT 2016 2989

*

…où les routes sont submersibles et parfois submergées

*

AOUT 2016 2957

**

…où les sentinelles sont bleues

**

AOUT 2016 2969

***

où l’on se perd dans un labyrinthe salé

***

AOUT 2016 3299

***

…où les plumeaux se font ballerines

***

AOUT 2016 3383

**

…où l’on croise des canoës dans les canaux

**

AOUT 2016 3033

*

…où les roses sont monumentales

*

AOUT 2016 2994

***

…où la lumière et le vent se comprennent

***

AOUT 2016 3407

**

…où les sternes se reposent au soleil

**

AOUT 2016 3831

*

…où les chardons bleus se parent d’argent

*

CSC_0786

*

…où les mouettes traversent sagement sur les ponts

*

AOUT 2016 3411

*

…où les roses trémières sont libres et sauvages

*

AOUT 2016 3836

*

… là où j’ai suivi la lumière dans son refuge !

*

Publicités

24 réflexions sur “Clichés 89: Balades vendéennes (4)

  1. Merci pour cette très belle balade photographique et poétique : il n’y a donc pas qu’un marais à Paris !

    J'aime

  2. Merci pour cette découverte du marais vendéen. J’avoue ne m’y être jamais promenée quand j’allais aux Sables. Il faut dire que pour nous les enfants, le programme était à peu près toujours le même : on partait à pied jusqu’à la plage où l’on passait tous nos après-midis, parfois même toute la journée…

    Aimé par 1 personne

    • Les marais se situent au nord de la ville avec les Salines qui produisent encore du sel, et au sud dans le talmondais où je réside. Il suffit de prendre le vélo et de suivre quelques « traboules » entre les petites maisons vendéennes du village pour trouver ces pistes cyclables aménagées au milieu des marais. Elles sont similaires à celles sillonnant le marais de l’île de Ré mais beaucoup moins chargée de touristes…

      Aimé par 1 personne

  3. magnifiques et paisibles couleurs, merci de cette évasion

    Aimé par 1 personne

  4. Jolie balade, on se joindrait bien à vous !

    Aimé par 1 personne

  5. En Normandie aussi, le littoral, aujourd’hui de belles plages, a beaucoup changé : de nombreux bras de mer s’enfonçaient à l’intérieur, constituant un havre (d’où le nom du Havre), où les Vikings stationnaient leurs drakkars.
    Guillaume duc de Normandie, a pu ainsi construire et garer sa nombreuse flotte de bateaux, à Dives sur Mer, avant de s’embarquer pour conquérir l’Angleterre…et contrôler le passage de la Manche.

    Puis les bateaux à coques profondes ont succédé aux bateaux à fond plat.
    Ces grandes étendues de terre qui ont remplacé la mer, s’appellent aussi marais.

    Aimé par 1 personne

    • Merci de nous raconter cette partie de l’histoire normande !
      Ici aussi de nombreuses terres qui etait submergées il y a quelques siècles sont maintenant asséchées et donnent pâturage aux animaux de près salés. Mais il en faudrait très peu pour que l’océan reprenne ses droits entre la côte actuelle et Luçon, ce qui a été ébauché malheureusement avec la tempête Xanthia.

      J'aime

  6. Noëlle Stroobant

    Joliment dit et belles photos qui donnent envie… D’y aller! Merci! Belles heures:))

    Aimé par 1 personne

  7. La nature est si belle

    Aimé par 1 personne

  8. Merci pour cette balade en photo…superbe
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  9. …1240, Saint Louis fait fortifier Aiguës-Mortes, alors un port maritime important, en vue de son départ pour la 7ème croisade, d’où il partira avec une flotte importante.
    A noter que les rois et leurs seigneurs partaient en croisade, non seulement avec une armée, mais en emmenant avec eux leur femme et leurs serviteurs, avec un grand luxe, pour aussi donner un exemple du raffinement des cours européennes à l’étranger.
    (Ce qui ne nuisait pas au commerce international, rien de nouveau ! Ainsi qu’au prestige politique…)

    Maintenant, Aigues-Mortes est dans les terres, le parc naturel de la Camargue.

    J'aime

  10. Je me réjouis de bientôt « vases communiquer » avec toi autour d’une mer qui bat contre les pierres et les parois du coeur…

    Aimé par 1 personne

  11. Chère Chris, il est très récent de s’intéresser au littoral, d’avoir compris qu’il faut le protéger et l’entretenir. – ce qui n’est pas facile, avec les promoteurs immobiliers…
    Il est vivant, et il continuera de se modifier.
    A nous de savoir le protéger autant que possible.

    Aimé par 1 personne

    • Je note une grande différence entre le temps de mon enfance où prospéraient les barres d’immeuble sur certaines communes et ce qui se passe actuellement où les constructions sont strictement réglementées (la plupart du temps..) et où le conservatoire du littoral fait un travail très important.
      Mais depuis quelques années le sable disparaît tempête après tempête, et les plus hautes dunes ne résisteront pas à la force de l’océan…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s