Ateliers d’écriture de l’été 2016 numéro 6 : le faux autoportrait comme vraie fiction.

Voici ma contribution au sixième atelier d’écriture de François Bon pour l’été 2016 que vous retrouverez ainsi que les autres textes sur le tiers-livre, suivant la consigne c’est un faux autoportrait et une vraie fiction, puisque c’est le portrait véritable d’un personnage totalement fictif, ou le faux portrait d’une personne véritablement réelle. Au lecteur de choisir

*

iphone oct 318

Photo M.Christine Grimard

Il ne sait pas pourquoi il a choisi cette maison plutôt que celle qui avait les volets rouges.
Il préfère que les murs soient blancs pour que ses tableaux en couleur s’y sentent à leur place.

Il s’habille toujours en costume strict gris pour avoir l’air plus sérieux que son père.
Il cherche ses chaussettes chaque matin parce qu’elles restent bloquées dans ses rêves.
Il mange des abricots riches en magnésium au petit déjeuner parce qu’il est sujet aux crampes.

Il reste de longues minutes sous la douche où personne ne peut le joindre au téléphone.
Il aime le miel plus que tout et en collectionne tous les millésimes.
Il consigne sur un carnet noir toutes les dates de naissances et les coordonnées de ses connaissances pour ne jamais être pris au dépourvu en cas de décès.
Il ne sort jamais sans un appareil photo pour ne jamais perdre de vue sa vie quotidienne.
Il ne prend jamais le métro parce qu’il préfère respirer à l’air libre.
Il a toujours rêvé de faire un tour en montgolfière bien qu’il ait le vertige quand il monte sur une chaise.
Il a rangé ses livres par couleurs et tailles plutôt que par auteurs parce qu’il a le sens de l’esthétique.
Il est bénévole pour de nombreuses associations parce que c’est plaisant de se rendre utile.
Il a toujours fait ce qu’on lui a demandé sans discuter parce qu’il est parfois fatigant d’avoir de l’imagination.
Il ne se souvient jamais de ses rêves parce qu’il craint qu’ils ne soient prémonitoires.
Il met de l’argent de côté pour aller nager avec les baleines quand il sera vieux.
Il est parti en camping une fois en Bretagne avec ses amis quand il avait vingt ans ; il a plu le premier jour et ils sont restés mouillés toute la semaine. Il adore les reportages télévisés sur la Bretagne mais n’y a jamais remis les pieds.
Il aime les chats de ses voisins quand ils passent devant sa fenêtre. Il ne va jamais à la SPA sachant qu’il en repartirait probablement avec un chien. Il n’omet plus jamais de nourrir son poisson rouge depuis qu’il lui a tourné le dos pendant une semaine la dernière fois qu’il avait oublié de le faire.
Il aime passer des heures assis au jardin du Luxembourg pour entendre les cris des enfants. Il a toute une collection de dessins au fusain d’enfants faisant voguer leurs bateaux sur le bassin du Luxembourg.
Il aime Mozart et Bach et Chopin aussi, mais n’en parle jamais pour ne pas passer pour un rêveur.
Il s’achète des orangettes au chocolat noir chaque fois qu’il n’a pas le moral.
Il aurait voulu vivre dans un port pour rêver d’alizés en regardant partir les navires.
Il sait qu’un jour il prendra le temps de faire ce qu’il n’a jamais eu le temps de faire.
Il a appris tout ce qu’il avait besoin de savoir pour vivre sa vie ici et maintenant.
Il espère qu’il comprendra un jour tout ce qu’il n’avait pas besoin de savoir pour vivre.
Il croit qu’il est là pour une raison précise et qu’il finira bien par comprendre laquelle.

Publicités

6 réflexions sur “Ateliers d’écriture de l’été 2016 numéro 6 : le faux autoportrait comme vraie fiction.

  1. Mystère et orangettes… la fiction se déguste.

    Aimé par 1 personne

  2. Très beau « faux portrait »…! J’aime beaucoup la référence aux jardins du Luxembourg un endroit que j’aime beaucoup! (et…dans le quartier…il y a des bouquinistes…)

    Aimé par 1 personne

  3. Un faux « Il » pour une vraie « Elle »! (ou vraie aile comme vous préférez…)

    Aimé par 1 personne

    • 😉
      Certains de ces détails de caractère sont totalement fictifs !
      D’autres moins (moi j’ai deux chiens déjà c’est pourquoi je ne vais pas à la Spa pour ne pas en récupérer quinze de plus…)
      Mais le jeu consiste justement à comprendre ce qui est vrai de ce qui l’est moins.
      Et les poissons rouges ont souvent beaucoup de caractère 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s