Ateliers d’écritures de François Bon : « Artaud en juste 100 mots »

Dans le cadre des ateliers d’écriture de François Bon de l’été 2016, ce texte  a été écrit pour le quatrième atelier  : « back to basics, 4 | Artaud en juste 100 mots »

La consigne était : « 1 seul paragraphe compact, 100 mots maxi, le vocabulaire du texte d’Antonin Artaud « description d’un état physique » pour servir de trame, et pas de je »

Voici mon texte, l’état physique qui m’a inspirée étant le coma.

*

Sensation du corps hésitant entre surprise et désarroi. Au fond des yeux la brûlure salée de l’ultime larme versée au puits du désespoir. Terreur de sentir sa vie s’échapper par tous les pores. Sécheresse parcheminée de la langue transmise progressivement au reste du crâne. Dans la touffeur du renoncement, découverte de l’impossibilité du geste. Membres cartonnés semblant se détacher du corps. La mort brûlant chaque seconde, crépitement de braises au fond de la gorge, dernier souffle souffreteux nauséabond. Hésiter entre ultime battement de paupière et retour de conscience. D’un cri perçant, choisir la vie, crever les ténèbres de l’oubli.

*

NOEL 2013 058

Photo M.Christine Grimard

 

Publicités

15 réflexions sur “Ateliers d’écritures de François Bon : « Artaud en juste 100 mots »

  1. Vous vous en êtes très bien sortie (du coma) ! 🙂

    J'aime

  2. Un fagot bien ficelé , que cela est bien  » bûché « , je vois plutôt de Jeanne ses dernières pensées , quel bel « Auto t’as fée  » …!!!

    J'aime

  3. Au final c’est la vie qui gagne, pas les limbes.

    Aimé par 1 personne

  4. Encore une fois la grande faucheuse rôde dans les parages, à l’affût de quelque pauvre bougre titubant et peinant à marcher. La sentant proche, les forces de vie et les forces de mort s’affrontent de plus belle, et laissent pantelant ce pauvre corps terrestre.

    Aimé par 1 personne

  5. Cela m’a m’a fait penser aux derniers moments de ma grand-mère…elle était en « mort cérébrale » …mais quand je lui serrais la main…son rythme cardiaque augmentait…je me dis qu’on ne sait jamais vraiment quoi dans un cas comme cela…certains se réveillent …cela doit alors être comme une seconde naissance…d’autres évoquent le fameux « tunnel »…avec cet espoir d’autre chose après la vie ici…Je me dis qu’ici…il y a des oiseaux, des fleurs, parfois des gens gentils…ailleurs on n’en sait trop rien… Les gens qui reviennent parlent parfois d’une grande lumière…mais jamais d’une superbe plage, d’un estran tiède où mettre les orteils…Alors je me méfie un peu…On dit que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement…Avec les religions…ce n’est pas tout à fait ça…surtout avec certains qui détournent les messages de paix…Reste la « Foi »…parfois oui, parfois pas, parfois plus (très longtemps…) mais ça revient un peu…et si nous étions nous-même notre propre miracle???Et partager ce miracle un peu avec les autres (ce que vous faites fort bien ,Chris…)
    Point de vue votre texte, on peut dire que savez vous mettre à la place de la personne…!

    Aimé par 1 personne

    • Un grand merci Patrick pour vos mots et ce témoignage très personnel partagé ici.
      J’ai côtoyé de très près de nombreuses personnes dans le coma dans mon jeune âge, certains ne sont jamais revenu pour expliquer leur vécu, d’autres l’ont fait. Cela marque, comme tant d’autres ressentis humains dont j’ai fait mon quotidien. En retracer ici quelques impressions à travers les textes est à la fois un moyen de les apprivoiser et d’aider les autres à les comprendre. La Foi est un autre moyen d’admettre et d’espérer. Mais ce qui ensanglante notre monde n’a rien à voir avec la Foi justement.
      Merci encore de ces mots ce matin !

      J'aime

  6. Très beau texte où l’impossibilité de poursuivre flotte à la dérive comme cette eau ou ce ciel indicible

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s