27 réflexions sur “Journal du 22 mars 2016 : Solidarité avec la Belgique

  1. On pense tous à ce nouveau massacre.
    Mais le dessin de Plantu est plat, démago, et ses couleurs ne reflètent pas la vérité.

    J'aime

    • Les goûts et les couleurs sont le choix de chacun, ce dessin reflète l’état d’esprit de la plupart des gens ce soir, tourné vers le chagrin pour les victimes. Le second dessin de Tintin en larmes et en noir et blanc est peut-être plus explicite.
      L’heure n’est pas la polémique mais plutôt à la solidarité avec les victimes et leurs familles. C’est ce que le dessin de Plantu me semblait évoquer principalement. Je suis désolée qu’il vous ait déplu. Sans nul doute, ai-je le grand tord de réagir plus vite avec le cœur qu’avec l’esprit…

      J'aime

      • @ mchristinegrimard : effectivement, le dessin de Tintin, dû à quelqu’un de moins renommé, est beaucoup plus percutant dans sa simplicité et son allusion à Hergé.

        Si exprimer son opinion esthétique (sur un fait politique) est faire de la polémique, je m’en abstiendrai à l’avenir. Car mon « esprit » l’a forcément emporté sur mon cœur.

        J'aime

      • Vous avez tout le loisir d’exprimer votre opinion esthétique, comme cela vous semble juste, selon votre esprit ou votre cœur. Je ne censure pas les opinions ici, et les considère comme un enrichissement pour ce blog.
        Je vous prie de m’excuser d’avoir utilisé le mot « polémique » qui semble vous déplaire particulièrement.
        Je m’en voudrais beaucoup de vous donner l’impression qu’il est préférable de vous abstenir de donner votre opinion ici. L’intolérance est très éloignée de ma manière d’ agir.

        J'aime

  2. @ mchristinegrimard : les couleurs que j’ai vues du dessin de Plantu (je croyais que le noir était transformé en gris) sont dues à l’inclinaison mauvaise de mon écran d’ordi.
    Je me doute qu’il connaît le drapeau belge. Mais ceci n’enlève rien au fait que je considère son dessin comme faiblard en regard de l’événement.

    J'aime

  3. @ mchristinegrimard : si, par hasard, vous achetez « Le Monde » en papier (sorti ce soir) demain matin, vous verrez que le drapeau belge est, pour sa première bande, imprimé en couleur grise.
    Ce sont les aléas de l’impression à la mode ancienne dite « Gutenberg ».

    J'aime

  4. Tintin qui pleure est seulement un symbole qu’a utilisé à bon escient Chris pour rendre la tristesse des Belges ( et des Français auparavant hélas aussi )…Comme lui, j’ai les larmes aux yeux et même si je suis sensible…cela ne m’arrive pas souvent… Mes pensées vont surtout aux victimes, à leur famille et aussi à toutes les victimes de la barbarie où que cela soit dans le monde et quel que soit le moment…Cette barbarie concerne l’Humanité entière…

    Aimé par 1 personne

    • Grand merci Patrick…
      Nous sommes tous solidairement unis dans la peine et notre force d’amour sera notre bouclier face à l’obscurantisme et à la violence aveugle des robots qui tuent sans raison !
      Je pleure avec vous pour toutes les victimes et pour toutes les peurs rétrospectives des survivants et de leurs familles.

      J'aime

  5. On va pleurer et être triste encore combien de fois ? On va nous enfumer et nous vendre encore combien de gadgets sécuritaires parfaitement illusoires contre le terrorismes mais bien réels pour nous lier les pieds et les poings ?
    Une tumeur cancéreuse ça s’opère avant qu’elle ne métastase ! Nous avons eu notre « place de la République » et les Belges ont leur « Place de la Bourse » (curieux symbolisme … la bourse …) et combien de populations civiles vivent ce genre de terreur aveugle sans qu’on s’en émeuve plus que ça, comme si on s’habituait à tout ! ?
    J’espère juste un sursaut citoyen et humain de nos défenses immunitaires collectives pour éviter de tomber dans la chimiothérapie lourde face à toutes les attaques de sociopathes sur le plus faible ou le plus innocent, d’où qu’elles viennent.
    Désolée, je suis TRES TRES en colère … pardonnez-moi.

    J'aime

    • Vous avez raison d’être en colère ! Combien encore de sang versé et d’innocents blessés à tout jamais ?
      C’est une question bien légitime, en effet. Chacun réagit à sa manière, par le chagrin, les larmes ou la colères. Ce qui est sûr, est que personne ne reste indifférent à ces drames répétitifs, et qu’on ne s’y habituera jamais. Qu’on n’oubliera pas non plus.
      La barbarie existe depuis la nuit des temps, mais ce qui me navre c’est que nous ne faisons aucun progrès bien que nous soyons au sixième millénaire de notre évolution. De nombreuses « civilisations » nous précédant ont utilisé la torture, l’esclavagisme ou les pires violences. Nous le savons, puisque nous sommes capables de décrypter les traces qu’ils nous ont laissées. Cependant, nous n’apprenons pas de leurs erreurs et nous perpétrons les mêmes violences, encore pires puisque nous avons des moyens techniques modernes et terrifiants pour le faire !
      Quelle est la solution ? Je crois qu’elle est dans l’éducation, et dans le droit à l’éducation (comme le dit si bien Malala Yousafzai par exemple). Éduquer les générations futures pour leur apprendre la beauté dont est capable l’espèce humaine, la barbarie aussi qui est à connaître pour mieux la combattre. Ceci passe par les femmes, mères, transformatrices du monde, transmetteuses d’humanité, qui éduqueront leurs fils contre leur propre violence. Cela passe aussi par la lutte contre la misère dans laquelle il n’y a plus de place pour la réflexion puisque toute l’énergie est alors tournée vers la survie immédiate. Tant que les femmes seront considérées comme des moins que rien dans de nombreux pays, obligées de porter le voile sous peine de représailles violentes, interdites d’école, mutilées sexuellement pour que le pouvoir des hommes soit total sur leurs corps, tant que les femmes sont moins considérées que du bétail, les choses ne pourront évoluer. Je crains que l’espèce humaine ne disparaisse, d’avoir détruit la moitié de ses propres ressortissants par imbécilité et obscurantisme.
      Les dérives sécuritaires actuelles sont la réponse immédiates que les hommes donnent devant la violence extrême, comme on essaye de noyer un feu dévastateur, sans penser que tout sera détruit par l’eau. Peut-on leur reprocher de combattre le mal par le mal ? La guerre détruit tout ce qu’elle touche, les femmes et les enfants d’abord, et en premier l’intelligence des peuples.
      Je suis aussi révoltée que vous de ce que nous faisons d’un monde qui pourrait être si beau à vivre, et je n’ai donc rien à vous pardonner…

      J'aime

  6. De tout cœur avec eux et tout ceux qui sont victimes de la barbarie dans le monde!

    Aimé par 1 personne

  7. Ce dessin enveloppant de Plantu m’a profondément ému
    plus que tous les mots qu’on peut dire dans ces moments pleins d’emotion

    Aimé par 1 personne

    • Merci à vous de votre visite matinale et de partager ici votre émotion. Il n’y a pas de mot pou décrire l’horreur qui nous étreint devant la bêtise aveugle formatée qui cause tant de dégâts dans les corps et les âmes. Le dessin est bien le reflet de la sidération où seule la fraternité de la compassion peut nous soutenir les uns les autres.

      J'aime

  8. Pensées en union de douleurs et de colères j’ai failli aussi poster le dessin de Plantu mais… une sorte de gêne inexplicable me retenait Merci pour vos mots

    Aimé par 1 personne

    • Unissons nos pensées positives et amicales pour que chacun se sente porté par ce flux et que la noirceur régresse. Quelques dessins sont parus, chacun choisira celui qui lui parle le mieux selon sa sensibilité et son vécu. Pour la part, c’est l’émotion qu’un dessin génère qui m’intéresse et c’est cela qui marque les esprits et dont on se souvient.

      J'aime

  9. Merci pour nous, Marie-Christine !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.