Haïku 105 : Ire de mars 

 

photo M.Christine Grimard

 
Luminosité 

Typique du mois de mars 

Après giboulées 

Publicités

16 réflexions sur “Haïku 105 : Ire de mars 

  1. Lumière gaillarde, froid piquant, gouttes d’eau, vite à la maison bien au chaud derrière la fenêtre, à seulement regarder la campagne en attente d’éclosion.
    Tous les petits et grands animaux, eux aussi pelotonnés dans leurs terriers, pointent un bout de nez dehors, attendant impatiemment d’aller gambader !

    Aimé par 1 personne

  2. Mars en sa belle saison est enlumineur au balcon. Pensons à ce magnifique tableau de Botticelli  » Mars et Vénus », évocation de la victoire de l’amour sur la guerre et du Dieu martial ce dernier succombant à l’emprise de la petite mort infligée par la déesse, experte dans l’art du jouir. Les vieux slogans de Mai 68 ont la peau dur. Le suicidaire Jules César se disait descendant de Vénus et croisa la grande mort en se faisant descendre ce même mois. Il y a bien de la lumière au bout du couloir en Mars. 😊

    J'aime

  3. quel bonheur cette lumière rosée, merci

    Aimé par 1 personne

  4. …et dans le lointain du paysage, un si beau ciel aux tendres couleurs pastels ! Une promesse d’amour…

    Aimé par 1 personne

  5. la luminosité transcende la beauté du travail du fer forgé de la terrasse.. c’est un bel ensemble pour le regard …A l’horizon…le printemps annonce son rayonnement…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s