Phrases 31 : Mots en demi-teinte

« Nous ne pouvons vivre que dans l’entrouvert,

exactement sur la ligne hermétique de partage de l’ombre et de la lumière. »

René Char

*

857953_371436762963944_289741539_o

Photo M. Christine Grimard

 

 

  • Lorsque la vie te déçoit, demande-toi si le chemin que tu as pris était le bon, retourne sur tes pas, cherche ton étoile et fais-lui confiance, elle éclairera ta route si tu ne la quittes pas des yeux.
  • Nous marchons sur un fil plus fin que la soie, plus fragile qu’un cil, avançant au hasard entre lumières et ombres,  le nez au vent, portés par une confiance insolente en notre chance, jusqu’à ce que la corde s’effiloche et que le vent nous emporte.
  • Il faut si peu de chose pour que le jour bascule et que l’obscurité envahisse notre vie, qu’il faut apprendre aux enfants à se nourrir de lumière pendant qu’elle brille encore et à s’en souvenir la nuit pour achever leurs rêves.

 

Publicités

16 réflexions sur “Phrases 31 : Mots en demi-teinte

  1. Superbe photo extatique pour commencer la journée…avant de replonger dans le purgatoire du quotidien !

    Aimé par 1 personne

  2. les nuages font aux arbres des feuilles et les détours à la personne un chemin. Merci bien Marie-Christine, et une bien bonne journée à vous !

    Aimé par 1 personne

  3. Parfois une photo suffit pour ouvrir des horizons et nous rappeler que la beauté est aussi dans le regard de qui l’a déclenchée…

    J'aime

  4. Ta photo est splendide pour accompagner tes beaux mots et cette belle citation…Bisous

    Aimé par 1 personne

  5. Equilibriste de nos vie sur le fil d’or de nos exigeances

    Aimé par 1 personne

  6. Vos mots me touchent…nos questions sur les chemins que nous empruntons tour à tour dans nos vies, nos acrobaties de funambules…je garde dans le coeur votre dernière invitation afin de la partager avec ma fille de 5 ans ! Belle soirée à vous ! Marie Pierre

    Aimé par 1 personne

  7. Peut-être parce que la nuit tombe
    Peut-être à cause de la pluie, d’un peu de fatigue aussi
    j’ai eu (malgré ma lutte pour le surmonter) un doute en lisant les mots.

    Mais l’image
    [celle qui les accompagne et les porte]
    qui parle, sans mots dire, de toutes les nuances et les espoirs du quotidien
    dans ce qu’il y a de plus commun (le ciel) mais de plus extraordinaire (le regard)
    l’a emporté finalement
    et le doute s’est éparpillé
    pour un temps (sourire)²

    J'aime

    • Qu’ai-je pu dire d’aussi ambigu ?
      Je voulais partir du noir de l’horizon et grimper vers la lumière pour y rester perchée…
      Peut-être n’ai-je pas su sortir des nuages…
      J’essaye toujours de garder un (sourire)² pour les jours sombres, et de ne m’accrocher qu’à la lumière 🙂
      Belle soirée lumineuse à vous !

      J'aime

  8. J’aime beaucoup la citation de René Char, d’ailleurs j’aime beaucoup René Char ☺️
    Et ton texte en écho est une invitation à une certaine idée du bonheur
    Bien cordialement

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s