Journal : Saint Valentin 

En moi rien ne s’éteint ni s’oublie ; mon amour de ton amour se nourrit : je t’aime à l’infini.
Pablo Neruda.   

 

photo Yann Arthus-Bertrand

 
Bonne fête aux Valentins

Bonne fête aux Valentines 

Bonne fête aux amoureux 

Bonne fête à tous ceux  qui ont de l’amour à donner 

Bonne fête à tous ceux qui aiment en recevoir 

Peu importe les fleurs, les cartes, les chocolats ou les cadeaux, partageons simplement un sourire ou un mot, une caresse, un baiser avec qui l’on aime. L’amour ou l’amitié c’est si rare et si précieux !

Un seul jour par an pour montrer son amour, ou le dire, c’est si peu…

Aller, demain on recommence !

Publicités

8 réflexions sur “Journal : Saint Valentin 

  1. Je me suis demandé si la photo représentait des « nénufars » (avec un vert style Maurice Druon)… car on aime aussi l’orthographe ! 🙂
    Bonne fête à vous et à tous vos lecteurs et lectrices !

    Aimé par 1 personne

  2. Le cœur de Voh photographié (ou fotografié) par YAB se situe en Nouvelle Calédonie et n’est pas toujours aussi vert…
    Comme l’amour, qu’il faut cultiver pour qu’il reste vert…
    Merci et bonne fête à vous aussi ! 🙂

    J'aime

  3. Foto tro verte a mon gou- quoique ce ver irlandai soi rekinkan – en cado la chanson de Morice Chevalie :
    « Elle avait de tous petits petons, Valentine…Valentine…. »

    Aimé par 1 personne

    • Quelques années après le cœur s’était desséché et était devenu marron triste et désolé. Ce vert, signe de vie, avait disparu…
      La nature a tant de nuances dans sa palette, artiste aux milles facettes 🙂
      Merci pour la chanson de Chevalier et bonne journée aux Valentines, merci Alex !

      J'aime

  4. …fote, pa quoique, mai koik… Mai ka donc fai ce sin Valentin ?

    Aimé par 1 personne

    • Oui koik….
      j’espère bien que le bon sens reviendra, pour que je continue à comprendre les mots. J’ai toujours été incapable de déchiffrer le langage SMS des « djeun’s » il fait dire que je n’ai jamais fait d’effort pour cela !
      Mais certains académiciens dénoncent la réforme de l’orthographe, voilà un espoir !

      J'aime

  5. Merveilleux Neruda! Oui…pour aimer (d’une façon ou d’une autre, …qu’importe…) tous les jours…
    Et ne pas oublier jamais les amours donnés, les amours reçus…Quand on aime c’est à l’infini ou pas du tout! …Et même…jusqu’à l’extinction des feux et lumières où, là encore, l’Amour (on l’espère) nous attendra…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s