Haïku 100 : Envol

MARS 2015 017

Photo M. christine Grimard

Ne reste pas là

Où les hommes sont en cage

Vole où l’âme est libre

Publicités

18 réflexions sur “Haïku 100 : Envol

  1. aimerais… bon vais le tenter en esprit

    Aimé par 1 personne

  2. Toute clôture donne envie (quand on est du mauvais côté) de la briser…Les poèmes, comme les oiseaux, volent au-dessus…On songe, bien sûr, aussi à tous ces pauvres gens qui s’agglutinent aux frontières de l’Europe où, depuis un temps trop certain maintenant, certains font une sorte de tri de ce qu’est l’Humanité….

    Aimé par 1 personne

    • Les murs nous donnent l’envie de les franchir même s’ils sont bâtis pour séparer les hommes. Surtout quand la guerre est de l’autre côté du mur…
      Mais les clôtures sont dérisoires finalement et n’arrêteront pas la marche de l’histoire.

      J'aime

  3. La pensée de certains responsables politiques est grillagée : chaque citoyen devrait être muni d’une pince à découper, à cisailler (en plus d’un bulletin de vote quand ça existe)…
    Mais l’esprit peut toujours s’évader, même si parfois c’est insuffisant ! Les nuages se déchirent aussi…

    Aimé par 1 personne

    • Ne nous laissons pas grillager par la pensée unique, et ce que l’on veut nous imposer sous prétexte de normalité.
      Les politiciens sont parfois si éloignés des préoccupations quotidiennes des citoyens qu’on a l’impression qu’un grillage invisible sépare ces deux mondes. Il faudrait des pinces monseigneur géantes pour sortir des cadres normalisés qu’on impose aux gens pour des prétextes souvent totalement surréalistes.
      Mais ils ne nous voleront pas nos pensées 🙂

      J'aime

      • Un poète ressemble à un anarchiste, pour la plupart des gens. Il vit sur une autre planète.
        Les hommes politiques, vivent aussi sur une autre planète, mais pas la même. La leur est bien rangée, pas un poil ne dépasse. Celle des jolies utopies bien construites.
        Et puis, il y a la 3ème planète, la Terre, avec tout le fouillis des problèmes, plus ceux dont il vaut mieux ne pas parler.

        Aimé par 1 personne

      • La planète des utopies bien contingentées, où les dogmes sont bien alignés avec un politicien assis sur chacun d’eux et qui vocifère pour rallier le plus possible de partisan à sa cause…
        Cela aurait pu être une des étapes du Petit Prince le long de sa route des étoiles…
        Une planète à éviter !
        Pourtant, c’est la nôtre, pas étonnant que tant de gens aimeraient pouvoir s’en échapper !

        J'aime

  4. Belle photo romantique d’une nuit de pleine lune, comme un tableau nocturne de James Wistler.

    Aimé par 1 personne

  5. je le vois, libre, au milieu du grillage !

    Aimé par 1 personne

  6. Il est prêt à s’envoler 🙂
    Merci d’être passé le voir !

    J'aime

  7. Les merveilleux nuages…. vole celui qui vole il n’est plus de ce monde
    Il a sauté le grillage

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s