I am girl 

Une parenthèse, un billet différent de ceux que je poste habituellement.

Je suis fille, femme.

Ce matin, je m’arrête un instant sur la condition de « femme » dans ce monde.

Un monde déboussolé, décérébré, qui reproduit à l’infini les mêmes erreurs, depuis la nuit des temps.

Prendra-t-il enfin conscience qu’en  continuant à catégoriser comme inférieure,  la moitié de l’humanité de cette manière, la violence n’a aucune chance de disparaître, puisqu’elle est devenue « normale ». Il est normal qu’une femme soit un objet, un faire-valoir, une source de plaisir, un pourvoyeur de confort pour ses maris, frères, pères, enfants. Il est normal qu’on lui impose sa volonté, ses mœurs, ses lois, ses habits puisque c’est un être plus faible physiquement et plus vulnérable. Il est normal qu’elle obéisse et se taise.

Ceci fait le lit des abus et des violences faites aux femmes dans toutes les « civilisations » mal nommées et dans de plus en plus de nations, ceci sous couvert de religions monstrueusement détournées au profit des seuls hommes.

Dans nos pays occidentaux, pensons à la manière dont les filles sont traitées depuis l’enfance et à ce qui devient « la normalité » dans l’esprit  des garçons qui deviendront des hommes.

J’ai élevé mes garçons dans le respect des femmes et j’espère qu’ils apprendront à leurs fils à se conduire en homme, c’est à dire à préserver en toutes circonstances    l’amour et le respect des femmes de leur vie.

En illustration, ce film qui mériterait de faire le tout de la terre

Dear daddy I will born girl

Take care of me

Publicités

28 réflexions sur “I am girl 

  1. Il faudrait toujours relire Simone de Beauvoir (mais les intégristes de tous poils ne sont-ils pas analphabètes)…

    J'aime

    • Les hommes de nos sociétés, non intégristes et non analphabètes, ont souvent un attitude sexiste. Il suffit de se promener dans la rue quand on est femme, pour l’expérimenter chaque jour. Et peu à peu on change nos habitudes, on ne passe pas par là quand on est seule, on ne s’habille pas trop voyant, on ne va pas dans certains lieux. Cette autocensure, chaque femme de France la connaît. Pourtant nous sommes « civilisés », et malgré les écrits de Simone de Beauvoir et quelques autres qui ont essayé d’ouvrir la voie, les choses n’ont pas beaucoup évolué.
      Je parle du quotidien des femmes et toutes le savent bien, c’est implicite dès la fin de l’enfance…
      Il faudrait que les regards changent et ceci n’est pas un combat féministe, ceci est juste une réalité quotidienne.

      J'aime

      • Simone de Beauvoir Ah!! et cela régresse au plus près de nous .. voir les pub et les  » clips et comportements il y a le discours ! tout le monde est 0K et…l’exploitation de l’image -finance » buisiness

        Aimé par 1 personne

      • Oui c’est l’image « ordinaire » des femmes dans ce monde, dont ce clip parle et que je voulais rappeler ici ce matin.
        C’est de la violence ordinaire et tellement banale qu’on ne la voit plus…

        J'aime

  2. Oui certains comportements ne changent pas même chez nous qui nous nommons civilisés !!!

    Aimé par 1 personne

    • Je pense que chaque femme a eu l’occasion de vivre ce dont on parle, même celles qui ne sont pas confrontées à la violence d’un conjoint frappeur. Cette violence-là, prend racine dans les « petits écarts » de conduite qui deviennent ordinaires partout autour de nous, dans les pubs, les journaux, les cours de recréation…
      J’espère que les jeunes générations changeront leur regard dès l’enfance.

      J'aime

  3. Pour une grande majorité de Femmes dans nos contrées le voile n’est pas apparent mais son poids intérieur est autrement plus prégnant car oblige la Femme en permanence de se contrôler de se cacher, de cacher ses sentiments, nous n’avons rien à envier à d’autres régions (lis) bien lu! Faudrait passer des jours …

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup de ces mots, il est rare que les hommes soupèsent ainsi le poids du voile invisible que l’on porte dans nos pays occidentaux. Et cela me touche beaucoup que vous le disiez ce matin. C’est en partie aussi pour cela que dans certaines citées, les filles s’affublent de joggings informes puis de voile intégral, souvent pour avoir la paix. Nous n’avons rien à envier à d’autres régions plus au sud en effet !
      Grand merci pour votre passage ce matin 🙂

      J'aime

  4. ..oui, souvent je me dis que j’ai eu tant de chance d’avoir un père né en 1926, qui faisait aussi le ménage, la cuisine, en plus de son métier, qui a soutenu ma mère dans ses diverses études et métiers, qui m’a toujours regardée en égale à mon frère…c’est une chance qui donne des ailes..sourire

    Aimé par 1 personne

    • C’est une grande chance, même si cela paraît normal. Malheureusement, cela semble de plus en plus extraordinaire alors que la société aurait dû évoluer dans ce sens. On a l’impression que l’on régresse. merci de votre témoignage ci à ce propos. J’ai eu la même chance que vous, et j’ai tenté de passer ce témoin à mes fils pour que leurs filles puissent avoir le même parcours heureux. J’aimerais que cela soit le cas partout…

      J'aime

  5. Oui, il y a déjà le parcours quotidien dans la rue pour chaque femme, de passer seulement à certaines heures à certains endroits, et ne parlons pas du harcèlement sexuel constant même si non-violent !
    Oui, en France, les femmes qui ne sont pas prostituées doivent toujours porter un voile invisible pour se faire respecter – le monde des affaires, de la politique, de la religion, de l’art, etc…reste, la chasse gardée de ces messieurs.
    Progrès en médecine : c’est seulement depuis qu’il y a des femmes médecins, que les maladies dites féminines, ne sont plus psychiques !!!

    Encore dans les années 1960, il y avait très très peu de femmes medecins ou pharmaciens. Et la patiente se retrouvait devant un mur d’incompréhension…

    Note : dans les siècles passés, sur les planches d’anatomie, réservées aux étudiants, les organes internes de la femme étaient absents, juste un sac vide !!!

    Aimé par 1 personne

    • Vous avez raison, ce temps-là n’est pas si lointain. On pense avoir évolué en apparence, et sur le papier, mais le carcan invisible est bien là. Je m’insurge ici contre cette auto-censure que nous, femmes occidentales, nous appliquons toujours. Les regards et petites phrases que l’on nous inflige dans la rue ne sont que la partie immergée de l’iceberg. L’autre plus insidieuse est la place laissée aux femmes dans les domaines sont vous parlez, en dehors de celles qu’on exhibe pour la vitrine. Certains hommes intelligents se conduisent comme des êtres humains, mais souvent les rapports de force régissent encore le comportement de nombreux autres. Pourquoi en est-on encore à se poser toutes ces questions après 3000 ans d’expérience ? Ceci est la question !

      Aimé par 1 personne

  6. …le sac vide, utérus en latin, hysteros en grec, tout une façon de penser…

    L’apparence est très importante chez l’homme. L’Académie a féminisé certains mots dans le dictionnaire, à outrance, sans se soucier de l’esthétisme. Est-ce pour se moquer In fine ?

    Aimé par 1 personne

  7. Puberté, ménopause, un suivi médical nécessaire mais qui n’a commencé à être compris que dans les années 1980 –
    Je ne parle pas des vilaines maladies transmissibles dues au papillonnage inconscient de ces messieurs – et qui a été la cause de la ruine de bien des ménages.

    Aimé par 1 personne

  8. Indira Gandhi, Golda Meir, Angela Merkel, etc…des femmes qui se sont transformées en bouledogue pour pouvoir se battre, qui ont fait abstraction de toute féminité…la.reine Elizabeth a-t-elle pu rester épouse et mère ? Les femmes de pouvoir, bien que devenues masculines par force, sont confrontées aux mêmes souffrances.

    Aimé par 1 personne

    • Pour une femme, affirmer son excellence dans son domaine, est indispensable pour être prise au sérieux. Il faut qu’elle soit meilleure que les hommes pour être acceptée, et on ne lui pardonnera pas le moindre défaut. La barre est placée nettement moins haute pour les hommes pour un même poste. C’est ainsi, chez nous au moins, et toutes les filles le savent.

      Aimé par 1 personne

  9. Nous ne devons pas cesser de parler de tout cela avec nos fils, et avec nos filles aussi, car certaines femmes aussi jouent avec le feu de ces hommes irrespectueux. Je crois que ce sont les relations humaines en général qui se délitent, le respect devient exceptionnel, et la violence se généralise. Il faut veiller, quand on le peut, à inverser ce processus.
    Le « combat », car cela en est un, souvent, des parents doit être infini. Merci, Marie-Christine, de faire partie des « veilleurs ».

    Aimé par 1 personne

    • Vous avez raison, il faut être attentifs et veiller à ce que les relations hommes-femmes restent humaines dans le respect de la condition de chacun et dans la complémentarité. Les revendications d’égalité m’ont toujours fait rire, ceci étant évidement impossible physiologiquement. Cependant le classement qui est fait de cette humanité entre forts et faibles, est abject et ouvre la porte à toute la barbarie moyenâgeuse que l’on connaît …
      Chacun apporte sa pierre à l’édifice, la finesse et la sensibilité des femmes est largement aussi solide comme ciment que la force et le pragmatisme des hommes.
      Apprendrons-nous l’un de l’autre ?
      En tout cas c’est le seul moyen de notre survie dans ce monde de plus en plus hostile !

      Aimé par 1 personne

      •  » L’homme ne fait pas l’histoire, mais l’histoire c’est nous. Pour la première fois, Homo Sapiens est capable de détruire la terre et soi-même au nom de ses religions, croyances ou idéologies. Pour la première fois aussi les hommes et les femmes sont capables de réévaluer en toute transparence la religiosité constitutive de l’être humain. La rencontre de nos diversités ici, à Assise, témoigne que l’hypothèse de la destruction n’est pas la seule possible. Personne ne sait quels humains succèderont à nous qui sommes engagés dans cette transvaluation anthropologique et cosmique sans précédent. Ni dogme providentiel, ni jeu de l’esprit, la refondation de l’humanisme est un pari. »
        Julia Kristeva, in http://www.kristeva.fr/assise2011.html
        Nous sommes les maillons de l’Histoire….

        Aimé par 1 personne

      • Sans aucun doute, nous le sommes !
        Un grand merci pour votre sensibilité si proche de la mienne et ce lien précieux !

        Aimé par 1 personne

  10. je crois qu’avec ton I am girl, Chris tu as ouvert la boîte de Pandore..je sais l’importance de la question, sujet récurrent s’il en est.
    résolution de problème aux calendes grecques.
    Malgré cela, je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année.
    amitiés

    Aimé par 1 personne

  11. Un sujet récurent s’il en est…nous avons qu’à voir ce qu’il c’est passé à Cologne et à Hambourg et même plus près de nous dans les transports en communs dont je suis été témoin d’une scène dégradante pour une femme. Et cela devient de plus en plus courant.
    Bonne soirée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Merci Georges de ce témoignage de ce qui devient quotidien malheureusement, et dégradant effectivement pour les femmes, mais aussi pour les hommes finalement…
      Espérons que chacun retrouvera le respect de l’autre et que nous pourrons enfin avancer ensemble, non égaux puisque nous sommes différents à l’évidence, mais complémentaires comme la nature nous a inventés.
      Merci aussi pour cette photo, comme toujours très belle et vos bisous, belle soirée à vous aussi 🙂

      J'aime

  12. WOW ce clip est à mettre entre toutes les mains ;o)

    Aimé par 1 personne

    • Oui !!!
      Cela me semblait important en effet, mais ce blog n’a pas une audience suffisante pour qu’il soir relayé autant qu’il le mérite.
      Si l’on pouvait cesser de penser que les femmes sont « naturellement » à la disposition des hommes…
      Grand merci pour votre visite multiple ce soir 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s