Photo du jour : Lumignons 

“La conscience n’est dans le chaos du monde qu’une petite lumière, précieuse mais fragile.” Céline 
 

photo M.Christine Grimard

 

Ce soir à Lyon, selon la tradition, chaque fenêtre sera parée de lumignons, symbole de paix . Il s’agit depuis deux siècles de remercier la Vierge Marie pour avoir épargné la ville d’une épidémie de peste. Chaque famille pose des lumignons, petite bougie disposée dans des verrines blanches ou colorées, que l’on conserve d’année en année à cet effet et que l’on se transmet de génération en génération. Des processions sont organisées dont l’une gravit les pentes de la colline de Fourviere, entre la cathédrale Saint-jean et la basilique de Fourviere. 

Depuis quelques années, la Fête des Lumières a pris le pas sur la tradition, et la ville est pavoisée de lumières électriques et de prouesses  électroniques avec des projections d’images sur les monuments, spectacles colorés qui attirent les touristes du monde entier. 

  

Cette année, la fête a été annulée en raison des attentats du 13 novembre. J’avoue en avoir été soulagée, en effet, la foule est si dense chaque année, qu’il aurait suffit d’un infime mouvement de panique, ou d’un bruit insolite pour qu’il se produise un nouveau drame. 

Je me souviens avoir été littéralement propulsée par la foule en déambulant dans les rues, il y a quelques années, sans pouvoir obliquer dans une rue annexe, tant le flux de la foule compacte en marche était fort. 

L’impact commercial sera probablement très négatif pour la ville, mais le prix des vies sauvées ne se chiffre pas. 

Ce soir la ville éclaire ses lampions en mémoire des victimes des attentats de Paris en inscrivant chacun de leurs prénoms sur la colline de Fourvière.

  
Ce soir du 8 décembre 2015, comme je l’ai fait chaque année depuis mon enfance,  j’ai placé cinq lumignons sur chaque fenêtre, en pensant aux victimes de tous les terrorismes passés, présents et avenir. J’ai fait le vœux que la paix revienne sur cette terre pour que nos enfants aient le temps d’y vivre leur vie sereinement. J’ai prié pour que ceux qui se laissent aveugler par la haine, ouvrent les yeux et voient enfin la lumière de cet amour humain qui nous habite et qui est la seule utilité de notre existence. 

photo M.Christine Grimard

Publicités

12 réflexions sur “Photo du jour : Lumignons 

  1. Belle idée que ces bougies qui renvoient à celles que l’on voit encore devant les lieux des attentats parisiens, belles inscriptions lumineuses des prénoms dans cette ville qui fut une capitale de la Résistance (et doit montrer l’exemple face au retour de la peste brune cachée sous des casques d’or).

    Aimé par 2 people

    • Ces bougies lyonnaises ont plus d’un siècle d’existence. De tout temps la flamme à été le symbole de la vie et de l’espoir, et probablement dans tous les cultes aussi. Il était naturel que ce symbole soit repris au pied des lieux de souffrance parisien, et qu’ils portent ainsi l’espoir de la paix retrouvée.

      J'aime

  2. Il ne faut pas beaucoup de lumière pour être réchauffé par vos mots, chère Chris…Tant qu’il y aura des lampions, l’obscurantisme (de tous bords) n’aura aucune chance…

    Aimé par 2 people

    • Merci beaucoup Patrick de venir lire mes mots et faire partie de cette chaîne d’espoir autour de la lutte contre cet obscurantisme qui gagne comme une nappe de boue qui envahirait la planète entière. Bâtissons des barrages à l’ignorance et au fanatisme, empilons des mots contre cette boue.

      J'aime

  3. Lyon doit être magnifique avec ses lumières dans la ville, et les bougies sur les rebords des fenêtres sont très émouvantes.
    Cette coutume, observée dans de nombreux pays d’Europe en décembre, avant le solstice de Noël, à propos d’événements religieux comme la venue de Saint Nicolas, remonterait à l’époque païenne.

    Aimé par 2 people

    • De nombreuses coutumes reprennent le symbole de la lumière et particulièrement à cette époque de solstice d’hiver, ce qui prouve que de tout temps les hommes s’accrochent à la lumière pour vivre mieux…
      Cette tradition de ma région est très émouvante en effet et je me souviens de ma mère disposant ses lampions sur le rebord de la fenêtre, et mon regard d’enfant sur cette lumière réchauffant les cœurs . Aujourd’hui c’est moi qui le fait avec mes enfants et dans les mêmes lumignons de verre (ceux que l’on n’a pas encore brisés ..) et je crois que mes enfants poursuivront cette chaîne d’espoir. Mais je me demande dans quel monde ils poseront leurs petits lumignons…

      J'aime

  4. Magnifique et particulier billet qui me touche beaucoup le berceau et la maison de la famille
    ( » Arnaud » -mon mari) n’est pas loin et j’ai toujours entendu parlé ,des petites lumières sur le bord des fenêtres et vu ces illuminations pour le 8 Décembre
    Merci du partage significatif en ces jours de tristesse comme chaque jour dans le  » monde » les noms et biographies de chaque disparus et blessés (400) encore dans les hôpitaux ,

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup de votre témoignage. Dans de nombreuses familles ailleurs et dans le monde entier, les « lyonnais » de cœur perpétuent cette tradition en posant des lumignons sur leur fenêtre, même s’ils sont seuls à le faire. Cette traduction nous colle au cœur.
      J’ai vu cette année qu’une page Facebook existait qui répertorie les photos des lyonnais « expatriés » qui le font (c’est à l’image de notre monde actuel).
      Merci à vous d’avoir aimé ce billet !

      J'aime

  5. Depuis la nuit des temps l’humanité a traversé et surmonté bien des tourmentes, mais toujours une main a rallumé une petite flamme jusqu’à nous – dans la nuit froide l’espoir et la vie.

    Aimé par 1 personne

    • L’humanité a survécu jusqu’ici à toutes ses erreurs, mais elles s’accumulent à vitesse croissante ce qui ne cesse d’inquiéter…
      Espérons que des mains tiennent encore les flambeaux pour éclairer la route de tous, dans le sens le plus positif dans les décennies qui s’annoncent !
      Merci pour votre implication pour ces causes et vos avis éclairés et quotidiens sur ce blog !

      J'aime

  6. Oui, chère Christine, le flambeau de la culture, de la civilisation, de la connaissance (non absolue mais relative, puis qu’humaine) – sera toujours transmis dans les générations à venir.
    Oui, aujourd’hui, le déclin de l’instruction inquiète, surtout dans notre pays qui a représenté aux yeux du monde le nec plus ultra, pendant des siècles.
    Oui, des pays considérés en leur temps comme hyper-civilisés comme l’Inde, la Chine, l’Egypte, la Grèce…la France…le Mexique, les Incas…la mythique Atlantide de Platon…etc…sont dévalorisés.

    Mais nous ne subissons qu’une éclipse, tous les sages du passé veillent sur nous en esprit.
    Ils viennent souvent rallumer une petite flamme et nous parler dans notre conscience du choix des valeurs.

    Aimé par 1 personne

    • Gardons ces valeurs en tête, et transmettons-les par la parole et par l’exemple aux jeunes générations. C’est la culture qui vaincra l’obscurantisme. On voit bien d’ailleurs à quel point les dictateurs moyenâgeux ont peur de cette culture. Allons partager avec les jeunes là où c’est possible, lectures bénévoles pour les enfants dans les bibliothèques, débats organisés dans les collèges ou lycée dans certaines journées particulières où les enseignants reçoivent des bénévoles parents d’élèves, ou pas, pour élargir la vision des enfants sur le monde…
      Beaucoup d’initiatives sont possibles pour ouvrir les yeux des jeunes générations sur le monde humaniste et vivant.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s