Phrases 25 : Mots en Liberté

“Dieu fit la liberté, l’homme a fait l’esclavage.”
Marie-Joseph Chénier
*
iphone mai 2014 525

Photo M. Christine Grimard

*

  • Ma liberté envolée, étouffée sous des illusions, encadrée de nuages et de sang, hologramme de ce qui était l’espoir d’une vie meilleure, tu n’es plus que l’ombre de moi-même, j’ai oublié jusqu’aux lettres de ton nom.

*

  • Liberté, le monde que tu guidais a perdu la boussole, les cahiers d’écolier ne savent plus écrire ton nom et les arbres sont morts etouffés sous le sable du désert; les pages chantant ton nom ne sont plus lues, blanchies de cendre ou rougies de sang, devenues illisibles pour tes enfants errants désespérés.

*

  • Liberté, relève-toi, le monde a besoin de ta lumière, survole les armes des guerriers et les couronnes des rois, reviens éveiller nos nuits et redresser nos jours, lève-toi dans la tourmente et chasse les orages, prends nos mains qui se tendent, ne nous abandonne pas à nos errances, sans toi les ténèbres sont trop lourdes.
Publicités

8 réflexions sur “Phrases 25 : Mots en Liberté

  1. On se dit qu’ll nous manque peut-être, en ce moment, un poète de la taille d’Éluard…

    J'aime

  2. Heureusement le souvenir de ses mots continue de nous imprégner.
    Merci d’être passé me lire ce matin.

    J'aime

  3. L’oiseau , vole encore vers des horizons plus limpides

    Aimé par 1 personne

  4. Et par le pouvoir d’un mot
    Je recommence ma vie
    Je suis né pour te connaître
    Pour te nommer

    Liberté.

    Paul Eluard – je n’ai pu résister ! Et aussi : « Vivre libre ou mourir ».

    Aimé par 1 personne

    • Merci de le citer et tant d’autres de ses poèmes sont à relire, pour retrouver un peu de hauteur avec tout ça …
      En écrivant ces phrases, ce sont évidemment ses mots qui défilaient dans mon esprit , ce poème appris au collège je crois, m’avait tellement marquée !
      Dans ces jours où notre liberté de vivre est bafouée de toutes les manières qui soient, ces mots tournaient dans mon esprit comme des forcenés derrière leurs barreaux…

      J'aime

  5. Oui… « se relever » c’est déjà ne plus accepter…
    Et puis…il y aura d’autres envols…
    On nous a donné les bonnes ailes pour…!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s