Photo du jour : Décompte final

“Nous n’habitons pas des régions.
Nous n’habitons même pas la terre.
Le cœur de ceux que nous aimons est notre vraie demeure.”
Christian Bobin
*
nikon mars 2014 1552

Photo M. Christine Grimard

*
Tu es ici par hasard et par intermittence.
Ta place était là et maintenant.
Tu as su saisir ta chance.
Tu laissera ta trace dans le sable.
Tu devais marquer le chemin de tes empreintes.
Alors retourne-toi et regarde le chemin parcouru.
Puis celui qui te reste à parcourir.
Tu n’as plus beaucoup de temps avant que la marée ne t’emporte.
Vite.
Dis à ceux qui te sont proches que tu les aimes plus que cette vie.
Publicités

4 réflexions sur “Photo du jour : Décompte final

  1. Il faut hameçonner la fuite des jours…

    J'aime

  2. On devrait avoir vos « conseils » plus tôt!! Mais…on sait bien que la vie nous jouera des tours (des bons si possibles…) jusqu’au dernier jour…encore assez loin…si…possible!! Et puis, vrai que les gens sont timides dans leurs émotions, sentiments, etc…Il y a peu de gens à qui on peut tout dire…Ce sont d’ailleurs parfois des gens tout à fait …inattendus…ou…à travers des vecteurs, comme…la poésie, l’écriture…et même… »twitter » qu’on décrie parfois comme n’étant pas « la vraie vie »…ce que je trouve injustifié, bien sûr…Car qui donc peut bien décider de ce qu’est « la vraie vie »? Et « twitter »…est une merveilleuse « bouteille à la mer »…

    J'aime

    • Ce que je voulais dire, est de ne pas se cacher derrière sa timidité pour que les choses essentielles d’une vie soit dites, sues, et partagées. Le temps nous est si court et si imprévisible. Il faut emplir ce jour comme si c’était le dernier. Trop souvent on pense qu’il y en aura encore beaucoup d’autres…
      Parler aux inconnus sur Twitter et ailleurs est une manière de se parler à soi-même, mais là on ne sait pas vraiment à qui l’on s’adresse surtout quand la personne n’utilise même pas son véritable nom. Les plus beaux masques cachent parfois les âmes les plus noires. Aussi je crains que ce ne soit pas le lieu des confidences, mon ami, même si parfois certaines phrases nous font avancer. Il faut bien trier et rester soi-même. J’avais plutôt tendance à faire confiance, et à croire que chacun était sincère dans ses propos puisque je l’étais aussi. Cette naïveté m’a valu quelques déboires et désormais, je garde un peu de recul. C’est dommage, ce lieu pourrait être magnifique pour les échanges si la condition première était justement l’authenticité…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s