Clichés 54 : inutilités (3)

« Quand il allume son réverbère, c’est comme s’il faisait naître une étoile de plus,

ou une fleur.

Quand il éteint son réverbère ça endort la fleur ou l’étoile.

C’est une occupation très jolie.

C’est véritablement utile puisque c’est joli. »

Le Petit Prince

Antoine de Saint-Exupery

*

photo M.Christine Grimard

*

 

photo M.Christine Grimard

*

 

 

photo M.Christine Grimard

*

 

photo M.Christine Grimard

*

Toutes ces petites inutilités me sont indispensables,

comme autant de gouttes de lumières

posées sur mon chemin

m’aidant à avancer.

Avec en bandoulière,

les mots du poète

Et ses couleurs

au fond du cœur.

*

Publicités

10 réflexions sur “Clichés 54 : inutilités (3)

  1. La somme des « petites inutilités » compose un album à feuilleter avec plaisir !

    Aimé par 1 personne

  2. tissent le côté clair de nos vies

    Aimé par 1 personne

  3. Mais pourquoi les mouettes sont-elles assorties aux couleurs de l’eau ? Un mystère de plus !

    Aimé par 1 personne

  4. tout ce qui est « inutilement » poétique est vraiment bien nécessaire à la vie de tous les jours…surtout par les temps qui courent…Merci pour ces instants poétiques…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.