Clichés 47 : Dans les marais (2)

Un chemin cyclable entre terre et ciel

AOUT 2 2015 178

Photo M. Christine Grimard

où la biodiversité n’est pas un simple concept

 

AOUT 2 2015 316

Photo M. Christine Grimard

où l’imagination de la nature n’a pas de limite

 

mcg 884

Photo M. Christine Grimard

 

 

Pour gagner les faveurs du soleil …

AOUT 2 2015 303

Photo M. Christine Grimard

 

 

Parfois colonisatrices venues des jardins des hommes…

 

AOUT 2 2015 267

Photo M. Christine Grimard

parfois sauvages échevelées …

 

AOUT 2 2015 088

Photo M. Christine Grimard

ou barbues…

 

AOUT 2 2015 096

Photo M. Christine Grimard

 

Toutes devront apprendre à survivre à la marée montante…

 

Photo M. Christine Grimard

 

Au sel et au vent !

Photo M. Christine Grimard

Publicités

21 réflexions sur “Clichés 47 : Dans les marais (2)

  1. Merci Marie Christine pour cette jolie balade dans les Marais (c’est où?). Etrangement, a première photo du chemin m’a interpellée par un simple point rouge (on s’attache au détail), et je trouve beaucoup de douceur et de poésie dans les photos de fleurs et de chardons

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup !
      Ces photos sont faites en Vendée dans les marais situés derrière l’estuaire et la pointe du Payré, prés de la plage du Veillon sur la commune de Talmont saint-hilaire. Les pistes cyclables traversent les marais de la même manière qu’à l’île de Ré et c’est un petit paradis, comme le disait hier soir le commentateur de l’émission « les racines de les ailes » consacrée au littoral vendéen, où l’on a pu voir cet endroit.

      J'aime

  2. Je n’ai pas vu l’émission mais je regarderai si je peux la voir en replay. belle journée!

    Aimé par 1 personne

  3. La première photo est particulièrement belle. Et le vélo participe du bio, il n’a pas besoin d’un label vert !

    J'aime

  4. Cet endroit est particulièrement beau !

    J'aime

  5. Bonjour Il ne manque plus qu une promenade dans le marais poitevin qui est aussi riche en bio diversité et où il fait bon flâner en barque merci pour ces très belles photos qui nous permettent de nous évader

    J'aime

    • Le marais poitevin est plus célèbre, mais il est très proche, écologiquement, bien que moins « maritime » et plus « terrien ». A vol d’oiseau (de grue ou de héron…) ils sont voisins…

      J'aime

      • Oui ou de canards d après mes souvenirs il y en a pas mal mais c est vrai qu avec les touristes l équilibre peut être rompu

        Aimé par 1 personne

      • Les canards préfèrent l’eau douce et ici les étriers de remplissent avec les grandes marées, d’eau de mer. C’est pourquoi on a plus d’oiseaux marins comme mouettes et goélands mais aussi grues et hérons. Le marais poitevin est plus dans l’arrière pays et cette partie de marais est à quelques mètres en retrait de la fine océanique. C’est un milieu très particulier et très fragile et ici les aménagements faits par la municipalité (signalisation et fabrication des pistes cyclables ) ces aménagements sont prévus pour que les touristes profitent de la beauté du milieu sans ne rien abîmer. Un peu comme la piste qui serpente dans le marais en direction du bois de trousse-chemise à l’île Ré. L’afflut de touristes à permis d’avoir les moyens d’aménager correctement et actuellement, je crois que les gens sont plus attentifs à ne rien détériorer.

        J'aime

  6. Les marais maritimes abritent peu de canards mais plus de mouettes goélands et grands échassiers, cygnes. Les canards préfèrent l’eau douce. Ici les étriers contiennent de l’eau de mer et de remplissent avec les grandes marées.

    J'aime

  7. Ai noté sur ma tablette l’adresse du jardin de William Christie, merveilleux inattendu à découvrir d’urgence ! Vous connaissiez ?

    Aimé par 1 personne

  8. Les pistes cyclables sont une bonne invention devenue nécessaire.
    Très belles photos de Marie-Christine, comme d’habitude !

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup d’aimer mes photos. En Vendée le réseau de pistes cyclables atteint près de 1000 km, de vraies pistes cyclables séparées de la route réellement (pas une bande de 30 cm au bord des toutes départementales comme on les a autour de Lyon, ce qui est particulièrement dangereux et n’incite pas à les emprunter !). Ici c’est un choix délibéré des autorités départementales qui ont misé sur la vie et le plaisir des gens tout en protégeant la nature. Il fait dire qu’elle est si belle ici, on ne peut avoir qu’envie de la protéger…

      J'aime

  9. De très belles photos qui nous interpellent car nous croyons regarder la nature et c’est la nature qui nous regarde et nous imprègne! Savoir regarder la nature en la traversant dans ce qu’elle a de plus simple mais fort rafraîchissant pour l’esprit!

    Aimé par 1 personne

  10. magnifiques photos de la nature qu’observe, avec beaucoup de sensibilité, votre œil d’observatrice avertie…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s