Phrases 9 : Mots Confits

AOUT 2014 009

Photo M.Christine Grimard

 

  • Pour faire le portrait d’une pensée, choisir des mots mûris au soleil de la bonté, les récolter à la nuit tombante gorgés de bienveillance, les trier puis les laisser macérer une nuit dans la patience, les cuire avec un peu de prévenance, puis laisser reposer l’appareil avant de le faire goûter à l’assistance.

 

  • Pour écrire avec plaisir et clarté, choisir ses mots parmi ceux que les autres ont négligés, les plus simples et les plus sincères, les enrober d’imagination, puis les laisser danser sur le papier jusqu’à ce qu’histoire s’en suive.

 

  • Pour se souvenir des jours heureux, choisir les mots les plus sucrés, les épousseter avec douceur, puis les laisser suivre le fil où les hirondelles se posaient aux matins de septembre, et les regarder s’envoler vers la lumière avant que le vent de l’oubli ne les emporte.

 

AOUT 2014 011

Photo M. Christine Grimard

Publicités

12 réflexions sur “Phrases 9 : Mots Confits

  1. j’aime ces mûres gorgées de saveurs de la vie Confitures de moments douceurs.

    Aimé par 1 personne

    • Ma confiture préférée, parce qu’il faut un soir d’été pour la récolter puis la cuire dans les effluves mauves de sucre, et toute l’année pour la déguster en laissant chaque fruit fondre sur la langue ….

      J'aime

  2. J’aime énormément ces mots, ces images des mots douceurs, cette prévenance envers le sens des mots et ce qu’ils on a offrir de nourrissant et de subtil . Des mots pour l’autre.

    Aimé par 1 personne

  3. Quand les mots sont mûrs, ils se dégustent…

    J'aime

  4. et en se regardant en souriant, avec de la confiture plein les lèvres

    Aimé par 1 personne

  5. Le long des prés, des chemins et des routes, des haies gigantesques de ronces offraient aux enfants leurs grappes tentatrices de fruits gorgées de soleil, dont nous nous gavions malgré les épines…
    Aujourd’hui, les cantonniers ont coupé presque toutes ces haies. « Ça ne fait pas propre! »
    Or, la ronce est aussi une plante médicinale, astringente, elle guérit les maux de gorge et les aphtes, et particulièrement pour les vaches, qui aimaient en manger et se prémunissaient ainsi contre cette terrible maladie, pour laquelle il faut les abattre.

    Aimé par 1 personne

    • C’est pour moi un rituel chaque année fin août que de récolter ces baies gorgées de sucre et d’antioxydants naturels…
      Un plaisir qui accompagne les promenades dans les chemins de traverse, qui sont ceux que je préfère comme vous le savez déjà 🙂
      Je suis toujours désolée quand je vois que l’on a « nettoyé  » les haies de leurs ronces…
      Les épines ne sont que la partie obscure des choses, comme en avait la rose du Petit Prince.
      Merci d’être venue ce matin goûter à ma confiture !!!

      J'aime

  6. A vous lire, on a déjà le goût de cette confiture à la bouche… grand merci.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s