Phrases 8 : Mots emportés

« L’enfant qui ne joue pas n’est pas un enfant,

mais l’homme qui ne joue pas a perdu à jamais l’enfant qui vivait en lui

et qui lui manquera beaucoup. »
Pablo Neruda

AOUT 2014 035

Photo M. Christine Grimard

Encore quelques minutes et la porte de l’enfance se refermera derrière toi, enfermant à jamais tes étonnements émerveillés sur l’étagère des souvenirs, bien rangés à côté de l’étincelle de malice qui brille encore parfois au fond de tes pupilles de jeune adulte plein de sagesse.

Tu marcheras le nez dans les nuages jusqu’à cette prairie où la vie t’aimera, et même si nos regards se perdent, tu sauras que mes  pensées t’accompagneront au bout de ton chemin.

Lorsque tu t’assoiras à l’ombre du couchant, assis contre cet arbre planté pour ta naissance si grand qu’il te cachera le ciel, et que le rossignol chantera la lumière de ton dernier jour, je serai là au bord de cette rive et je prendrai ta main pour que tu n’aies pas peur.

 

(NDA: cette photo de mon plus jeune fils, qui me paraissait bien illustrer ce sujet de l’enfant en marche vers la vie d’adulte, est beaucoup plus difficile à regarder que je ne le croyais…)

Publicités

24 réflexions sur “Phrases 8 : Mots emportés

  1. pensées jusqu’au bout du chemin…

    Aimé par 1 personne

  2. Un temps d’adaptation … et accepter!!
    Beau Merci

    Aimé par 1 personne

  3. Quel superbe chemin de Chouans en été – bel enfant qui se promène dans l’Histoire – tu auras besoin d’une main secourable pour en sortir – au bout du merveilleux chemin, il faudra choisir, entre la paix ou le bruit et la fureur –

    Aimé par 1 personne

    • Oui vous avez raison, ces chemins vendéens sont apaisants et pleins d’Histoire, celle des chouans qui ont combattus pour leur Foi et leur liberté, pour le roi aussi…
      J’espère que son chemin sera moins difficile et que le soleil éclairera ses pas, il fera ses choix, qui j’espère le conduiront vers un lieu de paix et d’amour.

      J'aime

  4. On sent la marche tranquille d’une enfance heureuse qui va vers son destin d’Homme; la lumière jaillit d’ailleurs exactement à la pointe du pied de sa marche? Avez-vous remarqué, Chris?

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup Patrick !
      Je n’avais pas remarqué et c’est un symbole qui me touche vraiment et qui me rassure aussi, merci de me l’avoir signalé !
      Comme vous le savez ce genre de signe me parle particulièrement fort 😉

      J'aime

  5. En fait, c’est peut-être son ombre d’adulte qui est devant lui, sur la droite…

    J'aime

  6. Macte animo, generose puer. Sic itur ad astra ! 😊

    Aimé par 1 personne

  7. Si fort et si fragile que l’étreinte au cœur fait vaciller notre flamme. Ce garçon vagabonde assuré de toujours trouver son chemin.

    Aimé par 1 personne

  8. J’ai toujours peur de la perdre mais je me soigne, Merci ….!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s