Musique : Regarder la mer

nikon mars 2014 2738

Photo M Christine Grimard

Regarder la mer

Rester là des journées entières

Ne plus bouger

Respirer  le vent du large

Laisser glisser

Rester là où l’estran transforme le temps

en détail sans importance

Regarder passer le vent

 

nikon mars 2014 1494

Photo M. christine Grimard

 

Mon obsession maritime n’ayant plus aucun secret pour ceux qui ont lu les pages de ce blog, personne ne sera surpris que j’aie apprécié une des nouvelles chansons du duo Alain Souchon- Laurent Voulzy, qui porte ce titre.

Les paroles coulent naturellement dans mes veines .

Laissez-les couler …

 

 

Voici leurs paroles …

« Regarder la mer
Rester la journée entière ici
Sur le mur de pierre
Devant la baie des fourmis

Regarder la mer
Ne pas avoir d’autres envie que
Regarder la mer
Rester, rester
Sur le mur de pierre
Là où le soleil s’est mis
Rester, rester
Tout seul, solitaire
Devant la baie des fourmis

Regarder la mer
Rester la journée entière ici
Sur le mur de pierre
Devant la baie des fourmis

Regarder la mer
Ne pas avoir d’autres envie que
Regarder la mer

Laisser, laisser

Le temps s’en aller là
Laisser aller les voiles rouges
Sur la mer qui bouge
Laisser sur l’eau transparente
Glisser les soucis de la vie
Glisser les jolies sirènes aussi
Dans la baie des fourmis

On entend danser les gens
Y’a une fête à St Jean
Et moi je reste là à …
Regarder la mer
Rester la journée entière ici
Sur le mur de pierre
Devant la baie des fourmis

Regarder la mer
Ne pas avoir d’autres envie que
Regarder la mer

Regarder la mer
Regarder la mer
Regarder la mer
Ne pas avoir d’autres envie que
Regarder la mer « 

Publicités

22 réflexions sur “Musique : Regarder la mer

  1. regarder la mer et faire corps à elle, oh oui, sans compter le ciel et le vent.

    J'aime

  2. Les photos de mer ouvrent l’horizon (normal) mais aussi l’imagination..
    « L’estran » est un de vos mots favoris, il me semble !

    J'aime

  3. Merci de ces mots, de ces images et de cette chanson ! J’avoue un faible, avec une pointe de nostalgie, pour les flots méditerranéens qui m’ont bercé étant enfant, ces flots calmes et réguliers si apaisants, les doux parfums salés et le tempo régulier du ressac, comme une respiration de notre planète endormie ! Ah ! Retourner par la pensée, que ce soit sur les plages de sable fin ou au port de Cassis… Un rêve dominical !

    J'aime

    • Merci de partager quelques uns de mes goûts, notamment celui des rivages apaisants. j’aime l’océan pour sa fougue et sa liberté, mais la Méditerranée aussi peut montrer son caractère ! je suis contente de t’avoir rappelé de beaux moments de ton enfance 🙂

      J'aime

  4. La mer ou l océan nous démontrent que nous sommes peu de choses .Ces éléments sont en perpétuels mouvements .de même ils changent de couleur au grès du temps ,des nuages ,du sol et de la profondeur .Éléments que l on ne peut pas canaliser, dompter

    J'aime

    • Au contraire la mer nous élève à sa dimension. mais on pourrait dire ça de toutes les beautés manifestées, qui élèvent l’âme. Mais bien sur on ne risque pas de dominer la nature, si on passe son temps, son énergie à la pervertir, et la trahir, ou l’aseptiser avec des techniques dignes des barbaries, c’est à dire de pensées étrangères, hors la vie.

      J'aime

      • La mer est une école de courage et de liberté… d’humilité aussi. Elle nous apprend la beauté et nous renvoie à nos origines. Devant elle, aucun artifice n’a d’importance. Il faudra être vrai et sincère si l’on veut survivre, mais que de plaisirs de souvenirs au retour.

        Aimé par 1 personne

    • L’immensité de l’océan qui pourrait être écrasante, est apaisante au contraire. Elle nous démontre que notre place sur cette terre, est dérisoire, même si nous pensons en être les rois. Un peu d’humilité ne nous fait pas de mal parfois… Quant aux couleurs, chaque secondes elles varient et il y a tant de possibilités sur cette palette !

      Aimé par 1 personne

  5. on ne s’en lasse jamais

    J'aime

  6. La première ligne de chemin de fer construite est celle de la Gare Saint-Lazare, la première gare. Aussitôt, les gens se sont précipités pour aller voir enfin la mer !

    Aimé par 1 personne

  7. J’ai comme vous ce grand « faible « pour l’estran, ce miracle permanent entre toutes les finitudes, toutes les infinitudes, toutes hésitations confondues…cette sorte d’attente permanente floutée de possibilités et d’impossible, à la fois…cette permanente survivance…

    Aimé par 1 personne

  8. D’où le foisonnement de peintures, poésies, romans, musiques, chansons, ballets sur le thème de la mer au XIXeme siècle.
    Anterieurement, la mer était presque inexistante dans le monde des arts et des lettres.
    Exceptions, l’Odyssée d’Homere, la Tempête de Shakespeare…

    Aimé par 1 personne

    • Les anciens n’avaient pas de moyens de locomotion et ne parlaient pas de ce qu’il ne connaissaient pas. Nous ne réalisons pas souvent à quel point, le fait de pouvoir « visiter » notre planète, réellement et aussi virtuellement, est un immense cadeau que nous a fait notre vie moderne. Souvent je pense à ma grand-mère qui avait passé toute sa courte vie au même endroit, que penserait-elle de notre chance, aujourd’hui ?

      J'aime

  9. La mer était considérée comme terrible, pouvant donner la mort. Homere n’y voit que tempêtes et cyclones, ou sirènes criminelles. La bible y situe quelquefois l’enfer et les abysses. Les évangiles la considèrent utile, comme pourvoyeuse de nourriture.
    Ce sont les Romantiques qui commencent à nous la faire aimer, à changer notre regard, à la voir douce, belle et bonne.

    Aimé par 1 personne

    • L’image des éléments à travers les âges de la littérature est le reflet de notre évolution. Le périple d’Homère est une quête initiatique, et nombreux sont les marins qui ont dû s’y référer en explorant les premiers océans. Le poisson est la première source de nourriture dans le monde entier, du moins avant qu’il ne soit farci de mercure… La mer est notre mère spirituelle et nourricière, et elle est aussi notre berceau originel.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s