Musique ! : Boléro Maestro

Chaque année, le retour du printemps, avec sa succession de petits signes extérieurs de réveil, m’évoque l’image d’un orchestre symphonique dont les musiciens unissent peu à peu leurs instruments, pour finir en apothéose.

Naturellement, c’est l’exemple du « Boléro » De Ravel qui surgit dans mon esprit avec cette image.

La mélodie envoûtante et répétitive, où chaque instrument entre dans la danse successivement, dans un crescendo hypnotisant, me trotte dans la tête. Et je me souviens des danseurs qui ont posé leur talent sur la Chorégraphie de Maurice Béjart, et ses « Ballets du vingtième siècle ».

D’après Ravel, « c’est une danse d’un mouvement très modéré et constamment uniforme, tant par la mélodie que par l’harmonie et le rythme, ce dernier marqué sans cesse par le tambour. Le seul élément de diversité y est apporté par le crescendo orchestral».

En voici quelques exemples parmi ceux que je préfère, mais beaucoup d’autres existent.

J’avais juste envie de les voir de nouveau …

*

Le talent de Jorge Donn

Jorge Donn, Bolero-1982.

*

Le talent de Sylvie Guillem

Maurice Béjart, Sylvie Guillem

*

L’orchestre de Paris

Bolero de Ravel Christoph Eschenbach Orchestre de Paris

 

*

Enfin Maurice Béjart parle de son travail avec Jorge Donn ( pour le plaisir)

Maurice Béjart – Ballets avec Jorge Donn

 

*

Mais d’autres talents se sont emparés du plaisir de partager cette musique …. partageons ce plaisir avec eux

Flashmob – Bolero de Ravel na Pinacoteca de São Paulo, Brasil, Conservatoire de Paris

 

*

Il me semble qu’un petit air de printemps arrive crescendo …

 *

 

 

Publicités

20 réflexions sur “Musique ! : Boléro Maestro

  1. Belle floraison ! Même parfois trop rebâché, ce Boléro garde son attraction virevoltante…

    J'aime

  2. j’ai fini par pouvoir le re-écouter, il y a déjà longtemps
    mais reste toujours marqué pour moi, le boléro, d’avoir été choisi comme moyen de bizutage aux temps de mon passage en école d’archi, longtemps il y a, quand j’avais un électrophone à côté de ma planche le passant en boucle pendant douze heures

    Aimé par 1 personne

  3. Ah… Sylvie Guillem…! (Pardon pour le plagiat, Francis, je n’ai rien trouvé de plus sincère…)

    Aimé par 1 personne

  4. Oui quand à moi cela me fait penser au film les uns et les autres Car en plus de la musique des danseurs il y a ce font d histoire

    Aimé par 1 personne

  5. Ma première fois à l’Opera, Le Lac des Cygnes. la deuxième fois, Le Boléro de Ravel. Ballet de Béjart. Je me souviens encore de ma stupéfaction devant cette force de vie.

    Aimé par 1 personne

  6. Jorge Donn est , à mon gout, le plus grand danseur du Boléro 🙂
    Merci

    Aimé par 1 personne

  7. Merci Chris! Si vous saviez quels souvenirs ce sont pour moi! J’adore tout de Béjart! et de ses magies!

    J'aime

  8. Merci, pour le surgissement mémoire d’une vision d’ Emio Gréco en ouverture du festival
    d’ Uzès danse . Presque première vision de danse contemporaine. Merveilleux souvenir. Merci

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.