14 réflexions sur “Haïku 48 : Silence

  1. Les traces fines Belle
    Boules roulées par le vent
    Larmes salées

    Merci. journée à vous !

    Aimé par 1 personne

  2. La photo est belle : mais il y a toujours des pieux quelque part.

    J'aime

    • Cette barrière dérisoire face à la puissance de l’océan et la dune elle-même ont disparu désormais, emportées en une nuit de grande marée durant l’hiver suivant la prise de cette photographie.
      C’est aussi un moyen de se souvenir de la puissance de ce qui nous entoure et de prendre conscience de la nécessité d’accueillir chaque instant de paix et de sérénité comme un trésor.

      J'aime

  3. « Libérez le Sable » …!!!

    Aimé par 1 personne

  4. quel lieux?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.