Une image…une histoire: Bleu.

20140619-193407-70447591.jpg

Encore un jour pour rien.
De toute manière, dans ce village, il ne se passait jamais rien. Et elle le savait d’avance, il ne se passerait jamais rien.

La vie était ailleurs, elle ne savait pas très bien où, mais ailleurs qu’ici, en tout cas. Un jour, elle en étais sûre, elle irait voir la vie.
Elle partirait.

Sa mère ne voulait pas en entendre parler, alors elle n’en parlait pas, mais elle allait souvent sur le port pour voir les bateaux chargés de touristes en partance.

Ici, la mer était bleue.
Ici, le soleil était haut.
Ici, les fruits étaient juteux.
Ici, la chaleur était moite.
Ici, la vie était lourde.
Ici, la mort était lente.

Sa mère voulait qu’elle apprenne le monde, alors elle l’envoyait à l’école. Elle savait qu’elle avait raison, que c’était le seul moyen de sortir d’ici un jour. Alors elle apprenait le monde, elle apprenait la vie d’ailleurs, elle apprenait les chiffres, les mots, les sons d’ailleurs.
La vie d’ici, elle la voyait fleurir par la fenêtre de la classe, elle l’entendait siffler dans les bougainvilliers, elle la sentait respirer dans le vent du soir.
La vie d’ici, elle la connaissait, elle en avait fait le tour, du haut de ses douze ans, elle n’avait plus rien à lui apprendre.

Alors tous les soirs, à l’heure où ses amis rentraient sagement, elle descendait jusqu’au port pour regarder s’éloigner les navires.
La rue bleue était son refuge.
Elle pouvait rester là pendant des heures, dans ce bain de couleur.

Ce soir, la chaleur était écrasante, et elle rêvait de rivages lointains, là-bas, vers le nord, et d’hivers enneigés.
Elle resta prostrée dans l’ombre bleue de cette persienne, jusqu’à ce que le dernier bateau quitte la passe.
Dans tout ce bleu, elle se sentait chez elle, dans son océan de rêve, dans son cocon outremer.
Ici, tout était possible.

Demain, elle aurait le courage.
Demain, elle s’en irait.
Demain.
À cette pensée, sa vue se brouilla. Elle sentit une larme couler le long de sa joue et s’écraser sur ses orteils.

Elle tourna la tête vers le quai, surprise par le son d’une corne de brume, crevant le silence.
Un navire magnifique entrait dans le port. Elle n’en avait jamais vu d’aussi grand.
Un sourire revint danser sur ses lèvres.

Sur la poupe s’étalait en lettres bleues sur fond blanc: « Nautilus »
À contre-jour, ce bleu rutilant dans la lumière, c’était le signe qu’elle attendait.
Le bleu avait toujours été sa couleur préférée.
C’était sa chance …
Demain…
Enfin…

Publicités

4 réflexions sur “Une image…une histoire: Bleu.

  1. On y voyait plus que du bleu…

    J'aime

  2. Andrisson monique

    magnifique cette histoire de petite fille on l’imagine c’est superbe c’est le rêve

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s