Photo du jour : Quasimodo

Au sommet de la falaise,
Quasimodo grimpe en peinant,
Il gémit, se courbe et s’accroche
Aux herbes folles poussant
Entre sables et roches.

Les vents d’hiver l’ont battu
Les tempêtes l’ont fait trembler.
Mais le printemps revenu,
Il tente de remonter,
Au sommet de la falaise,
Pour apercevoir au loin,
Ce navire aux couleurs françaises,
Qui l’emportera très loin.

Sa compagne aux cheveux d’anges
Au pied léger, à l’écorce blonde,
Est partie pour courir le monde,
A bord d’une caravelle étrange.

Les bûcherons sont venus la chercher.
Un matin à l’heure de la rosée.
En quelques cognées
Ils l’ont transformée
En mat de misaine,
Et depuis ce matin blême
Quasimodo cache sa peine.

Il aurait donné sa vie
pour qu’ils l’emportent aussi,
Tordu et torturé
Il aurait pu le déguiser,
En fabuleux animal debout,
Pour la figure de proue.

Il aurait fendu les flots amers
Dans des gerbes d’étincelles
Sans crainte et sans dommage
Aux côtés de sa belle
Jusqu’à la fin des âges,
Jusqu’à la fin des mers .

Mais chaque soir,
Quand la nuit tombe
Il perd ce qui lui reste d’espoir
En glissant inexorablement
Imperceptiblement
vers ce qui sera sa tombe.

20140518-233522.jpg

Publicités

4 réflexions sur “Photo du jour : Quasimodo

  1. Belle photo : la nature aime imiter l’humain…

    J'aime

  2. j’aime bp ta poésie Chris. je me répète, mais c’est très frais..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s