La porte (Prologue)

856254_519181998189419_1260786646_o

Photo M. Christine Grimard

Prologue :

Cette histoire sera un peu différente de celles que j’ai écrites jusqu’ici.

Elle m’a été inspirée par une région magnifique où j’ai eu le plaisir de passer deux jours en novembre, La Bourgogne. Ce fut une magnifique découverte, que je souhaitais vous faire partager : celle de ses côtes viticoles, entretenues et bonifiées depuis près d’un millénaire par des hommes amoureux de leur terre, celle d’un pays où l’histoire se mêle au quotidien, pour perpétuer la tradition et la faire grandir, pour obtenir un produit célèbre dans le monde entier, le vin de Bourgogne.

Si l’on n’approche pas cette bande de terre, si l’on n’écoute pas parler les hommes de ce pays, de leur terre et de leur travail, on ne peut comprendre pourquoi et comment ce vin est né et a grandi, ni pourquoi il est toujours célébré, mille ans plus tard.

C’est une terre si riche, non en terme d’argent seulement, mais bien en terme de richesse humaine, historique et géographique, que j’espère vous donner l’envie de la découvrir vraiment, lorsque vous aurez lu cette histoire.

Les photos, illustrant le texte seront celles que j’ai prises lors de ce séjour.

965059_514297375344548_514737287_o

Photo M. Christine Grimard

L’histoire relatée, sera un peu « romancée », mais l’histoire des demeures de cette merveilleuse région, est si longue, qu’elle prend forcément pied dans la réalité, et qu’il est difficile de la distinguer de la fiction, dans des lieux tellement chargés de la grande Histoire.

Je ne peux pas m’empêcher de « romancer » l’histoire, mais souvent la réalité dépasse la fiction de très loin. Il suffit d’écouter parler les anciens, et de lire dans leurs yeux, ce que leur mémoire a omis de raconter, pour comprendre que la nature humaine a encore beaucoup de tours dans son sac.

Cette Histoire est une illustration des méandres que le temps emprunte pour marquer nos esprits, et nous aider à comprendre que la vie n’est qu’un éternel recommencement, pour ceux qui l’aiment.

Si vous souhaitez visiter cette région, à la fin de l’histoire, il suffira de suivre les liens qui s’y trouveront.

Bonne lecture.

1496254_514287908678828_953177452_o

Photo M. Christine Grimard

Publicités

9 réflexions sur “La porte (Prologue)

  1. J’ai passé 15 jours magnifiques en juillet 1995 par 35°, ces années divines où on a connu la chaleur sous nos latitudes. Hâte de lire la suite.

    J'aime

  2. Je connais un peu cette région (plutôt Mâcon)…Avec votre imagination, cela promet…Beaux et célèbres villages en Bourgogne , comme Gevrey Chambertin ou Chambolle Musigny …

    J'aime

  3. Ce sera un plaisir. de..remettre…mon diplôme d’œnologue (cours organisé il y a des années par…l’Office du Commerce Italien…j’y suis allé le soir avec un collègue…) au goût du jour…
    Ceci dit, j’aime beaucoup les « St Estèphe »…(pas de Bourgogne)et les « Barolo » italiens…

    J'aime

  4. La réalité est un superbe matériau pour construire une fiction. Mais, à mes yeux, un texte littéraire prend souvent toute sa force dans la part fictive qu’on y ajoute.
    Allez, je file vous lire !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s